Contenu sponsorisé bannière careme 2024 bannière careme 2024

Séisme en Turquie et Syrie : le temps de la solidarité

Publié le 09/02/2023

Dans la nuit du dimanche 5 au lundi 6 février, un séisme a durement frappé l'est de la Turquie, touchant aussi la Syrie. Le tremblement de terre, d'une magnitude 7,8, a causé la mort de plus de 30 000 personnes en Turquie et en Syrie. L'aide humanitaire s'organise, en France via le Secours Catholique, l'Œuvre d'Orient et l'Aide à l'Église en Détresse notamment.

Un séisme dévastateur localisé en Turquie, mais qui a frappé aussi la Syrie voisine

Le tremblement de terre qui a frappé le sud-est de la Turquie, sur une faille où se rencontrent trois importantes plaques tectoniques, a causé la mort de plus de 11.200 personnes. Les secousses ont été ressenties dans les pays voisins, jusqu'au Liban, témoignant de la puissance inhabituelle du séisme dans cette région. Les images de Turquie et de Syrie montrent de nombreux immeubles à terre, piégant les habitants, tandis que des bâtiments fragilisés continuent de s'écrouler. Après 12 années de guerre, la Syrie est durement touchée par cette catastrophe qui plonge le pays dans une nouvelle crise.

La communauté chrétienne d'Alep endeuillée, la cathédrale d'Alexandrette détruite

À Alep, au nord de la Syrie, le père Emad Daher est mort des suites du tremblement de terre lorsque la résidence de l’archevêque émérite des Grecs-Melkites catholiques d’Alep, Mgr Jean-Clément Jeanbart, s’est effondrée. L'Aide à l'Église en Détresse précise que Mgr Jeanbart a lui-même échappé de peu à la mort. À Alexandrette, au sud-est de la Turquie et au bord de la Méditerranée, la cathédrale a été détruite. À Alep, la cathédrale syriaque orthodoxe de Saint-Georges a aussi été touchée.

 

 

Le pape François a annoncé confier les victimes « à la miséricorde du Seigneur » ce lundi après-midi, et porter dans sa prière les secours qui leur viennent en aide. L'Église catholique en France « assure les personnes victimes et leurs proches » des prières des catholiques de France, et annonce à se tenir « prête à aider » par l'intermédiaire des organisations catholiques.

 

 

En France, l'aide humanitaire s'organise

Le Secours Catholique et l'Œuvre d'Orient annoncent se joindre aux premiers secours sur place, en Turquie et en Syrie, tandis que l'Aide à l'Église en Détresse se porte au chevet de la communauté chrétienne de Syrie, durement touchée à Alep, Homs ou encore Lattaquié. L'archevêque de Homs, Mgr Jean Abdo Arbach, a confié à l'AED : « La population est dans un état de désespoir et d’angoisse absolus. Il y a des gens qui errent dans les rues, ne sachant pas où aller, et cherchant désespérément leur famille et leurs amis. De nombreuses personnes sont mortes ou portées disparues ».

Tous lancent un appel aux dons, pour venir en aide à ces populations qui pour beaucoup ont tout perdu, au cœur de l'hiver. Une première aide humanitaire a été envoyée à Alep par l'Œuvre d'Orient. L'Ordre de Malte est sur place.

 

 

La France a envoyé deux avions d'aide humanitaire et de secouristes qui ont atterri ce mardi matin à Adana, au sud de la Turquie. Un hôpital de campagne de sécurité civile est déployé par la France, en plus de l'aide humanitaire déjà envoyée.

Le message du pape François pour la Turquie et la Syrie

Les premières images du tremblement de terre