Contenu sponsorisé Bannière offre abonnement 2022

1921 - 2021 : centenaire de la naissance du bienheureux Marcel Callo

Publié le 02/12/2021

« Que Marcel, qui sera certainement un jour canonisé, prie pour nous et nous obtienne du Christ la grâce de reconnaître la grandeur, la beauté et la joie de notre mission de chrétiens ! ». Prière de Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes. Le diocèse breton célèbre en cette année 2021 le centenaire de la naissance du « martyr du STO ». La messe qui ouvre cette journée, dimanche 5 décembre à 10h30, est retransmise en direct sur le YouTube de KTO depuis la cathédrale de Rennes.

 

 

Un bienheureux, modèle pour la jeunesse

Fêté le 19 mars, jour de sa mort en déportation en 1945 à l'âge de 23 ans, Marcel Callo est un modèle pour les jeunes. Féru de scoutisme, président de section à la Jeunesse ouvrière chrétienne, il est rempli d'une foi très active. Enrôlé dans le STO (Service du Travail Obligatoire) et envoyé en Allemagne, il s'y investi fortement au nom de sa foi, par des messes, colloques, rencontres, actions missionnaires, malgré l'interdiction. Jugé « trop catholique », il est arrêté en 1944 et déporté dans un camp de travail, où il meurt d'épuisement, « en martyr », en mars 1945.

Une journée sous le signe de la fraternité universelle

Le diocèse de Rennes organise pour ce centenaire une journée consacrée au jeune rennais. Après la messe solennelle de 10h30, célébrée en la cathédrale Saint-Pierre de Rennes, les fidèles sont invités à participer à une marche vers la basilique Saint-Aubin, là même où fut baptisé Marcel Callo le 7 décembre 1921. Il y fit également sa communion solennelle, 11 ans plus tard. À 15h30, le groupe de pop louange HOPEN propose un concert en l'abbatiale Notre-Dame en Saint-Mélaine, suivi à 17h00 de l'ouverture de l'exposition « Une vie en mission » à la basilique, consacrée à la vie du bienheureux. KTO diffuse sur YouTube ce dimanche la messe solennelle en direct depuis la cathédrale de Rennes.

Une prière d'intercession & de demande de canonisation