Ouverture du procès de béatification du Père Jacques Hamel

 

Le procès de béatification du Père Jacques Hamel est ouvert. Le Père Paul Vigouroux, postulateur, est chargé de le conduire. Le procès comprend deux phases : l'enquête diocésaine, et l'examen de la cause à Rome. Si ce procès aboutit positivement, le martyr du Père Hamel sera alors officiellement reconnu par l'Eglise catholique, le prêtre ayant ainsi subi la mort pour sa foi en Jésus Christ.

L'enquête diocésaine maintenant ouverte, après la décision du Pape François de dispenser du délai habituel de cinq ans après la mort. Les fidèles sont ainsi appelés à témoigner spontanément. Pour cela, écrire à Postulation cause père Jacques Hamel - Archevêché de Rouen - 2, rue des Bonnetiers - 76 000 Rouen.

Parallèlement à cette enquête diocésaine, les écrits du Père Hamel seront examinés par des théologiens assermentés, qu'il s'agisse de ses sermons et homélies, ou de ses éditoriaux du bulletin paroissial.

Plus d'informations sur le site internet du diocèse de Rouen.

 

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray

"Pas d'autre arme que la prière"

 

 

Le Père Jacques Hamel a été sauvagement assassiné, et une fidèle blessée, lors de la prise d'otage perpétrée le mardi 26 juillet 2016 à l'église Saint Etienne de Saint-Etienne-du-Rouvray. 

Monseigneur Dominique Lebrun, archevêque de Rouen, qui se trouvait à Cracovie avec les jeunes de son diocèse, a publié un  communiqué en forme de "cri vers Dieu", avant de prendre un avion pour rentrer en France : "L'Église catholique ne peut prendre d’autres armes que la prière et la fraternité entre les hommes. Je laisse ici des centaines de jeunes qui sont l’avenir de l’humanité, la vraie. Je leur demande de ne pas baisser les bras devant les violences et de devenir des apôtres de la civilisation de l’amour."

Le pape François informé, s’associe "à la douleur et à l’horreur pour cette violence absurde".

 

 

 

Directs      Vidéos KTO

 

 

 

Directs

↑ Haut de page ↑

 

Vidéos KTO

↑ Haut de page ↑