Cette semaine, La Foi prise au Mot fait écho à plusieurs déclarations du Pape François exhortant à se défier de certaines hérésies. Voilà une affirmation bien traditionnelle pour un pape que beaucoup jugent très moderne. Et cela nous rend sensibles à ce que l´arianisme, le pélagianisme ou le gnosticisme peuvent avoir de très actuel.

Pour en parler, Régis Burnet est entouré ce soir de Paul Mattei, professeur de langue et littérature latines à l'Université Lyon II, conseiller scientifique de Sources Chrétiennes, et de Mgr François Jacolin, évêque de Mende.

Tous les trois s’efforcent de définir ce qu’est une hérésie. Ils racontent les plus grandes d’entre elles qui sont secoué la vie pluriséculaire de l’Eglise et dont certaines ont encore des ramifications jusqu’à aujourd’hui.

La Foi prise au Mot Hérésies à voir sur KTO ce dimanche 28 mai à 20h40, et à revoir ensuite sur cette page.