Fabrice Hadjadj, KTO, carême, Conférence de Carême, LacordaireEn 1835, l'universitaire Frédéric Ozanam suggère à Mgr de Quélen, archevêque de Paris, d’inviter l’abbé Lacordaire à donner dans la cathédrale Notre-Dame de Paris des « Conférences » de Carême. Grand exercice d’éloquence spirituelle (et libérale) au XIXe siècle, cet événement, aujourd’hui plus interactif, reste un rendez-vous privilégié de réflexion sur l’actualité de la foi chrétienne et sa place dans la culture contemporaine. Elle permet de nourrir la prière des croyants et de favoriser leur dialogue avec le monde. Après Rémi Brague en 2016 et Olivier Boulnois en 2017, c’est l’écrivain et philosophe Fabrice Hadjadj qui nous guidera chaque dimanche à 16h30, à partir du 18 février, avant l’adoration puis les vêpres de 17h45 et la messe de 18h30.

Sur le thème : « La culture un défi pour l’évangélisation », le philosophe s’interroge. « Jésus disait : Je suis la vigne et mon Père est le vigneron. Pourrait-il dire aussi bien : « Je suis la base de donnée et mon Père est le super-algorithme » ? Que se passe-t-il quand l’espèce humaine, elle-même paraît vouée à l’extinction ? Ceux qui ont à annoncer la Bonne Nouvelle se retrouvent face à un défi sans précédent : en prêchant l’Éternel, ils doivent aussi prêcher le temps (…) »

Toutes les autres vidéos sur le Carême 2018