Père Éric Morin, Collège des Bernardins, jeudis théologie, KTODans l’Église les sacrements sont au nombre de sept. Parmi eux se trouvent le baptême, la communion, la confirmation, le sacrement des malades ou le sacrement de réconciliation. Les sacrements ont la faculté de guérir, de relever et de transformer ceux qui les reçoivent au point de paraître « magiques » aux yeux des non avertis. Il a suffi d’une parole prononcée à distance par le Christ pour que le serviteur d’un centurion soit guérit.

Le sacrement est-il magique ? Est-ce une question si caricaturale que ça ? Pour le père Éric Morin la réponse est en tout cas sans détour : non, non et non !  De la tradition liturgique à la parole de Dieu sans oublier la réforme conciliaire et le missel de Paul VI, la question qui mérite d’être posée c’est : qu’est-ce que Dieu veut vivre avec nous quand nous célébrons les sacrements ?

Un exposé d’une demi-heure sur une question théologique dans le cadre élégant du Collège des Bernardins, diffusés à partir de 10h23.

Jeudis théologie, Le sacrement est-il magique, diffusé à 10h23