Fransiscains du Bronx, KTO, pauvres, carêmeNew York, ville de 8 millions d'habitants, puissance financière et commerciale mondiale, exerce un impact significatif dans les domaines des médias, de la recherche, de la technologie, de l'éducation, de l'art, de la mode et du divertissement. Mais les réclames multicolores, le caractère industrieux de ses habitants et le culte de la réussite ne font pas oublier les zones d’ombres, la misère.

En 1987, huit frères capucins, désireux de travailler pour la réforme personnelle et communautaire au sein de l’Église catholique, créent la communauté des Frères franciscains du Renouveau.

Quand les moines sont arrivés dans le Bronx ils ont trouvé un quartier abandonné au feu, à la drogue et aux gangs. Depuis, la police a repris le contrôle de la situation. Une caserne de pompiers s'est installée à côté des frères peu de temps après leur arrivée. Dès le début, leur action sociale a fait sentir ses effets bénéfiques. Tenant à être au cœur de la pauvreté, comme l'était Saint François d'Assise avec tous les rejetés, les exclus, les victimes d’un capitalisme aveugle, ils font de la rue leur cloître. Un témoignage qui montre comment les pauvres peuvent nous aider à abandonner les artifices, les oripeaux, les masques d’une vie éloignée de l’essentiel.Une coproduction diffusée à 20h40 KTO/CINERGIE PRODUCTIONS, 2014