Jean-Paul Barbiche : Églises ouvertes, églises fermées / Académie Catholique de France

Dans notre pays, elles sont au moins aussi nombreuses que les villages, soit environ 40 000. Dans les pays protestants, elles sont 2 à 4 fois proportionnellement plus nombreuses en fonction de la multiplication des dénominations. Nombreuses sont celles qui servent peu, voire plus du tout, et que l'on considère comme inutiles et encombrantes. Un très grand nombre nécessite des travaux coûteux alors que les moyens financiers manquent ; elles sont nombreuses à ne plus ouvrir le dimanche, et encore moins en semaine ; la plupart ne sont plus paroisses, les paroissiens ont cessé d'être fidèles, et les prêtres manquent pour en assurer la gestion ; on a commencé à en démolir un certain nombre ; quelques unes ont été totalement dé-sacralisées, et dans le meilleur des cas transformées en salle municipale ou en musée ; dans plusieurs pays, elles sont vendues au mieux offrant et deviennent des logements, des commerces, des bureaux, souvent sous le regard interrogateur des saints patrons du lieu, toujours présents dans les vitraux, sur les façades, et dans les niches.

Diffusé le 23/01/2017 / Durée : 8 minutes Nous écrire
Les prochains "Académie Catholique de France" sur KTO
  • 23/11/2017 20:00 : Père Capelle-Dumont :Le transhumanisme, entre métaphysique inavouée et illusion
  • 24/11/2017 22:47 : Père Capelle-Dumont :Le transhumanisme, entre métaphysique inavouée et illusion
  • 25/11/2017 23:48 : Père Capelle-Dumont :Le transhumanisme, entre métaphysique inavouée et illusion
Académie Catholique de France

Lundi à 21h35

En quelques minutes, un membre de cette Académie - fondée en 2009 « pour le rayonnement du savoir et de la foi » - nous parle de son sujet de prédilection, qu'il s'agisse de médecine ou de sciences de la vie et de l'univers, de sciences humaines et sociales ou de philosophie et de théologie, des arts et des lettres ou encore de droit et de sciences économiques.

Académie Catholique de France