La Vie des Diocèses

Lundi à 21h45

A la rencontre des forces vives de l’Église catholique en France et en Belgique. Chaque semaine, un évêque est reçu par Charles François Brejon  pour remettre en perspective la vie et l’actualité de son diocèse. Comment l’Evangile est-il concrètement annoncé ? Quelles sont les priorités pastorales ? Reportages et interviews nourrissent un échange franc et direct.

La Vie des Diocèses

Mgr Jean-Paul Gusching - diocèse de Verdun / La Vie des Diocèses

Les 100 ans de l´Armistice de la Première Guerre Mondiale ont été commémorés de manière bien évidemment particulière par le diocèse de Verdun et tout le département de la Meuse. Mgr Jean-Paul Gusching rappelle avec force la mission de l´Eglise catholique pour la paix sur cette terre qui porte encore en elle les stigmates des combats. L´évêque de Verdun rappelle aussi le devoir de mémoire, dont l´Ossuaire de Douaumont est un symbole. Mgr Gusching a aussi lancé depuis la rentrée une « année de l´appel ». Alors que les chrétiens, clercs comme laïcs, vieillissent, c´est un défi lancé à toutes les communautés catholiques locales. La Vie des Diocèses a recueilli le témoignage de vocation d´un jeune prêtre d´origine Palestinienne, le Père Awad Amer, curé de la paroisse Saint-Bernard de la Vallée de l´Othain. L´annonce de l´Evangile aux personnes éloignées de l´Eglise demeure, elle aussi, une priorité. Reportage dans la paroisse de Stenay, où la mission prend des visages inattendus. Le « on a toujours fait comme ça », que condamne le Pape François avec fermeté, y est battu en brèche.

Diffusé le 12/11/2018 / Durée : 26 minutes Nous écrire
Les prochains "La Vie des Diocèses" sur KTO
  • 14/11/2018 18:10 : Mgr Jean-Paul Gusching - diocèse de Verdun
  • 15/11/2018 01:24 : Mgr Jean-Paul Gusching - diocèse de Verdun
  • 15/11/2018 17:10 : Mgr Jean-Paul Gusching - diocèse de Verdun
Les vidéos de l'émission
  • Lundi 5 novembre 2018

    Mgr Pierre-Antoine Bozo - diocèse de Limoges

    Mgr Pierre-Antoine Bozo - diocèse de Limoges
    Ce samedi 3 novembre, les évêques de France réunis en assemblée plénière à Lourdes ont vécu une rencontre inédite avec des victimes d'abus sexuels commis par des clercs. Mgr Pierre-Antoine Bozo revient sur ce moment qui participe, à sa mesure, à "réparer les blessures dans leur corps et dans le corps de l'Eglise". Nommé évêque de Limoges en 2017, Mgr Bozo raconte aussi sa découverte de l'Eglise catholique dans le Limousin. Depuis un an, il sillonne les paroisses de ce territoire qui couvre les départements de la Haute-Vienne et de la Creuse, à la rencontre des communautés locales. Reportage à Saint-Eloi-des-Hauts-de-l'Aurence. Depuis la rentrée, de petites fraternités de prêtres se sont mises en place : des prêtres vivent ensemble pour éviter une trop grande solitude mais surtout pour se soutenir les uns les autres dans leur mission. Depuis le Concile Vatican II, où l'évêque de Limoges était assis aux côtés de l'évêque de Ouahigouya, au Burkina Faso, une amitié profonde est née entre les deux diocèses. Ce jumelage perdure encore aujourd'hui à travers notamment des envois de colis et des échanges de prière. "La charité du Christ nous presse et cela vaut dans les deux sens", souligne Mgr Bozo, fidèle à sa devise.
  • Lundi 29 octobre 2018

    Mgr Jean-Pierre Batut - diocèse de Blois

    Mgr Jean-Pierre Batut - diocèse de Blois
    « Une école fière de ses spécificités, qui rayonne sur son territoire, qui fait grandir l´intériorité et la vie spirituelle... » Voilà quelques-unes des sept nouvelles orientations que l´Enseignement catholique du Loir-et-Cher a publié comme « plan de bataille » pour les trois prochaines années. Pour Mgr Jean-Pierre Batut, évêque de Blois, les établissements catholiques doivent répondre fièrement à leur mission et être des lieux d´annonce de l'Évangile. Dans cette attention aux jeunes générations, le diocèse de Blois a organisé au lycée catholique de Pontlevoy, il y a quelques semaines, une école de prière pour les jeunes de 7 à 16 ans. « Une des réponses au désintérêt des jeunes pour l´Église », souligne Mgr Batut. Le diocèse de Blois a aussi pensé aux étudiants. Un foyer pour garçons a ouvert cette année avec six chambres disponibles, pour leur permettre de vivre une expérience de foi et réfléchir à leur vocation tout en poursuivant leurs études. Focus aussi sur la fête de la Saint-Louis, le saint patron du diocèse. Plus globalement, le Loir-et-Cher a vu passer sur son territoire une myriade de saints et de saintes dans son histoire. Mgr Batut souhaite d´ailleurs redonner toute sa place à la piété populaire.
  • Lundi 22 octobre 2018

    Mgr Luc Crepy - diocèse du Puy-en-Velay

    Mgr Luc Crepy - diocèse du Puy-en-Velay
    En Haute-Loire, de plus en plus de catholiques se mobilisent pour la défense de la Création. Inspiré par l´encyclique du Pape François Laudato Si´, le diocèse du Puy joue son rôle de « lanceur d´alertes ». Une grande marche pour « fêter la Création » a ainsi été organisée à Vals-près-Le Puy : une manière très concrète de sensibiliser petits et grands à la protection de la planète et leur donner des clés pour vivre concrètement l´écologie au quotidien. La défense de l´environnement, c´est aussi la défense de l´homme - la fameuse écologie intégrale chère au Pape François. Avec toutes les récentes affaires de pédophilie qui secouent l´Eglise catholique depuis plusieurs semaines, Mgr Luc Crepy, évêque du Puy-En-Velay et président de la Cellule permanente de lutte contre la pédophilie à la Conférence des évêques de France, fait le point. Dans le diocèse du Puy, une cellule de lutte prend le relais localement. Le Puy est aussi un point de départ historique du pèlerinage de Compostelle. Avec des motivations très diverses, des centaines de milliers de marcheurs prennent chaque année la route au départ de la cathédrale. Pour la plupart, ils passent aussi au moins une nuit dans un de nombreux lieux d´hébergement. Au « Camino », des catholiques sont actifs dans l´accueil. Une émission enregistrée lundi 1er octobre 2018.
  • Lundi 15 octobre 2018

    Mgr Pascal Delannoy - diocèse de Saint-Denis

    Mgr Pascal Delannoy -  diocèse de Saint-Denis
    Avec 43% de ses habitants qui ont moins de 30 ans, le département de la Seine-Saint-Denis est le plus jeune de France. Alors que le Synode sur les jeunes s´achève à Rome, La Vie des Diocèses a suivi le pèlerinage de rentrée du diocèse de Saint-Denis avec un groupe de jeunes parti des Pavillons-sous-Bois pour rejoindre le sanctuaire de Notre-Dame des Anges, à Clichy-sous-Bois. Parmi les 72 000 enfants de 8 à 11 ans qui vont au catéchisme en Ile-de-France, près de 6 000 viennent de Seine-Saint-Denis. Le diocèse a lancé une campagne à destination des fidèles. Ils sont invités à inviter au caté largement autour d´eux, les enfants comme les parents. « Toucher toute la famille est essentiel à la transmission de la foi », selon Mgr Pascal Delannoy, évêque de Saint-Denis. Dans le 93, la communauté musulmane est en forte expansion. Témoignage exceptionnel de Filip Pavilla, un homme dont la fille s´est convertie à l´islam et qui a créé un groupe de partage pour les parents confrontés à la même situation. Les évangéliques sont une autre communauté en forte croissance sur le territoire. Les « églises du réveil » attirent aussi les catholiques, qui n´hésitent pas à naviguer entre les deux.
  • Lundi 8 octobre 2018

    Mgr Xavier Malle - diocèse de Gap et Embrun

    Mgr Xavier Malle - diocèse de Gap et Embrun
    Depuis la fermeture de la frontière de Vintimille, les Hautes-Alpes sont devenus un lieu de passage privilégié des migrants vers la France. La fonte des neiges après l´hiver a révélé un drame nouveau aux yeux du monde : la montagne est devenue un cimetière de migrants. Nommé évêque de Gap et Embrun en 2017, Mgr Xavier Malle soutient avec force l´engagement des catholiques à accueillir ces populations démunies, envers et contre tout. L´Eglise catholique des Hautes-Alpes prend aussi sa place dans l´aide en haute-montagne. Le père Félix Caillet, curé du Guillestrois, est régulièrement appelé sur des lieux d´accidents, parfois de drames. Une mission où la frontière est ténue entre la mort et la vie. La Vie des Diocèses s´arrête aussi sur une actualité majeure du diocèse de Gap et Embrun : Notre-Dame du Laus fait peau neuve. A l´occasion de l´année Benoîte Rencurel - une bergère à qui la Vierge est apparue pendant 54 ans - et pour faire face à l´afflux toujours plus important de pèlerins et de visiteurs, le sanctuaire veut développer sa capacité d´accueil, tant dans ses structures que dans la mobilisation des fidèles.
  • Lundi 1 octobre 2018

    Mgr Pierre-Marie Carré - diocèse de Montpellier

    Mgr Pierre-Marie Carré - diocèse de Montpellier
    « Combien de fois ai-je vu des personnes visiter notre patrimoine, apparemment sans bien comprendre ce qu´il y avait derrière ces pierres ? », s´interroge Mgr Pierre-Marie Carré. L´archevêque de Montpellier a ainsi chargé des équipes du diocèse d´accueillir les visiteurs dans l´Hérault. Car avec plus de 37 millions de nuitées touristiques chaque année, c´est le 4ème département touristique français. Le patrimoine religieux prend une place centrale dans ce paysage. Une occasion unique pour les « pierres vivantes » de l´Eglise de faire parler « les pierres mortes » et d´annoncer l´Evangile. Alors que Mgr Pierre-Marie Carré entame, à partir de ce mois d´octobre, une série de visites pastorales dans la zone hospitalière et universitaire du nord de Montpellier, l´archevêque rappelle aussi l´importance des aumôneries. Leur mission : aider les patients à traverser l'épreuve de la maladie ou l'angoisse de la mort. Reportage à l´hôpital Lapeyronie. Dans cette attention aux personnes les plus en difficulté, le diocèse de Montpellier a aussi ouvert, à Béziers, un lieu d´accueil pour les familles de personnes incarcérées. La Vie des Diocèses fait aussi un focus sur les groupes bibliques, dont le succès réjouit Mgr Carré, exégète. Créés il y a 6 ans, ils sont aujourd´hui plus de 500 dans l´Hérault.
  • Lundi 24 septembre 2018

    Mgr Georges Pontier - diocèse de Marseille

    Mgr Georges Pontier - diocèse de Marseille
    La ville de Marseille s´apprête à célébrer sa première béatification locale, celle d´un enfant du pays : l´abbé Jean-Baptiste Fouque. Né en pleine Révolution industrielle, ami des plus pauvres, le « saint Vincent de Paul de Marseille » - comme on le surnomme - a marqué de son empreinte la vie de la Cité phocéenne par ses oeuvres de charité, dont beaucoup subsistent encore aujourd´hui. Reportage à l'Hôpital Saint-Joseph. Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille, se félicite aussi de l´héritage spirituel de l´abbé Fouque. Pendant 38 ans, il a confessé tous les jours, dès 5 heures du matin, à la paroisse de la Trinité. La Vie des Diocèses s´arrête aussi sur une problématique majeure pour l´Eglise marseillaise : le dialogue interreligieux. Dans une région où la population musulmane est très importante et dans un contexte où l´islam radical prend de plus en plus de place, plusieurs initiatives ont vu le jour. Une rencontre entre prêtres et imams et des pique-niques entre familles musulmanes et chrétiennes sont régulièrement organisées pour se connaître mutuellement.
  • Lundi 17 septembre 2018

    Mgr Luc Ravel - diocèse de Strasbourg

    Mgr Luc Ravel - diocèse de Strasbourg
    Mgr Ravel vient de publier une lettre pastorale remarquée sur la question des abus sexuels. L´archevêque de Strasbourg rappelle avec force que l´Eglise doit toujours être du côté des victimes, quoi qu´il en coûte. Autre évènement de la rentrée pour l´Eglise catholique en Alsace : Mère Alphonse-Marie Eppinger a été béatifiée dans une cathédrale de Strasbourg pleine à craquer. Mgr Ravel se félicite de l´exemple encore très actuel que donne cette religieuse mystique du 19ème siècle. Reportage avec les Soeurs du Très Saint Sauveur, la congrégation qu´elle a fondée. La Vie des Diocèses revient aussi sur la place des jeunes dans le diocèse. Leur action auprès des réfugiés est, pour certains, l´occasion d´un rapprochement avec l´Eglise. Dernier chapitre ce cette émission, le diocèse de Strasbourg se prépare au jubilé des 1300 ans de la mort de sa sainte patronne, Odile, qui aura lieu en 2020. Focus sur le Mont Sainte-Odile, « coeur spirituel de l´Alsace » et lieu de prière pour le monde et pour la paix.
  • Lundi 10 septembre 2018

    Mgr Jean-Pierre Cattenoz - diocèse d'Avignon

    Mgr Jean-Pierre Cattenoz - diocèse d'Avignon
    Pendant l´été, le festival d´Avignon a de nouveau attiré des visiteurs du monde entier. Avec plus de 1500 pièces de théâtre, l´évènement est un des plus importants festivals d´art au monde. L´Eglise catholique dans le Vaucluse a voulu participer à cet évènement en proposant notamment « La boutique de l´orfèvre », une pièce de Jean-Paul II sur l´amour et le mariage, interprétée par La troupe des Etinceleurs. Ce choix est loin d´être un hasard puisque le « genre » était le thème du festival de cette année. Mgr Jean-Pierre Cattenoz, archevêque d´Avignon, a d´ailleurs eu l´occasion de revenir avec force sur le sujet de l´anthropologie chrétienne lors d´une de ses homélies d´été. Dans ce souci d´annonce de l´Evangile à la société, l´exemple de la paroisse de Carpentras est significatif. Le père Gabriel Picard d´Estelan a tissé une véritable amitié avec les habitants. Il n´hésite pas à bénir les commerces, aller au-devant des jeunes et prier ensemble avec juifs et musulmans. Dans la paroisse d´Orange-Caderousse, le curé porte cette même attention à l´évangélisation. Le père Michel Berger essaye d´entraîner tous les fidèles dans la nouvelle évangélisation. Des groupes de partage se sont ainsi créés pour définir une « visée pastorale », qui est en quelque sorte la stratégie paroissiale pour mettre efficacement en oeuvre la mission. Et puis en cette rentrée, la première phase de la construction du séminaire Redemptoris Mater de la communauté du Chemin Néocatéchuménal s´est achevée. Si des séminaristes y sont accueillis depuis 2004, ils n´avaient jusqu´à présent pas de bâtiment adéquat pour loger. Mgr Cattenoz se félicite de ces futurs prêtres, issus de pays du monde entier, qui se donnent pour l´Eglise du Vaucluse en lui apportant une touche internationale.
  • Lundi 25 juin 2018

    Mgr Laurent Camiade - diocèse de Cahors

    Mgr Laurent Camiade - diocèse de Cahors
    Le Bienheureux Alain de Solminihac inspire les chrétiens du Lot aujourd´hui. Quatre cent ans après son ordination comme prêtre, l´Eglise catholique redécouvre comment il a profondément marqué le territoire par son amour pour la population, sa créativité missionnaire et son zèle à former des prêtres. L´actuel évêque de Cahors, Mgr Laurent Camiade, invite ainsi les catholiques de son diocèse à prier pour les vocations, à la suite d´Alain de Solminihac. Un autre événement important se profile dans le Lot : les 900 ans de la cathédrale Saint-Etienne. Eglise catholique, élus, associations et commerçants se mobilisent tous ensemble. Pour l´abbé Ronan de Gouvello, ils forment les quatre clés essentielles pour célébrer cet anniversaire. Egalement dans l´émission La Vie des Diocèses : le projet de la paroisse rurale de Gramat qui place les familles au coeur de son projet pastoral.