Dominicains TV
DOMINICAINS TV propose depuis son studio à Liège, des entretiens passionnants sur un sujet de société ou un thème théologique, sur une question bioéthique, l’écologie, l’Histoire ou la littérature. Ces entretiens sont diffusés par KTO cette saison, à raison d’une séquence de 7 minutes par semaine, le lundi soir à 21h35.
Dominicains TV

Jozef De Kesel (3/5) : La figure du Père / Dominicains TV

Jozef De Kesel poursuit l'enquête théologique : il nous parle de la figure du Père à travers la figure trinitaire. Même pour la foi chrétienne, dire que Dieu est notre Père n'est pas une évidence. Nous sommes des créature, pas directement nés de Dieu. C'est Jésus, en devenant frère, qui nous a fait fils de Dieu. Penchons-nous un instant sur cette figure importante de la foi chrétienne.

Diffusé le 15/04/2019 / Durée : 10 minutes Nous écrire
Les prochains "Dominicains TV" sur KTO
  • 23/04/2019 03:46 : Cardinal Jozef de Kesel (4/5)
  • 24/04/2019 05:12 : Cardinal Jozef de Kesel (4/5)
  • 24/04/2019 12:05 : Cardinal Jozef de Kesel (4/5)
Les vidéos de l'émission
  • Lundi 8 avril 2019

    Cardinal Jozef de Kesel (2/5) : Le Christianisme et les autres religions

    Cardinal Jozef de Kesel (2/5) : Le Christianisme et les autres religions
    Jozef De Kesel nous parle des liens entretenus entre le christianisme et les autres religions, particulièrement le judaïsme. Le dialogue inter religieux est très important pour l'avenir : il est indispensable que des gens de différentes convictions se connaissent et se rencontrent. Cela nous permet de se poser de questions et de rencontrer l'Homme, quelque que soit sa conviction religieuse.
  • Lundi 1 avril 2019

    Jozef De Kesel : Présentation et visions de l'Eglise

    Jozef De Kesel : Présentation et visions de l'Eglise
    Jozef De Kesel, né le 17 juin 1947 à Gand est un prêtre catholique belge, cardinal et archevêque de l'archidiocèse de Malines-Bruxelles depuis le 6 novembre 2015. Il a été le 26e évêque de Bruges du 25 juin 2010 au 6 novembre 2015, il a précédemment occupé pendant huit ans les fonctions d'évêque auxiliaire de l'archidiocèse de Malines-Bruxelles pour le vicariat de Bruxelles, puis, en 2010, pour quelques semaines, celles d'évêque auxiliaire pour le vicariat de Malines et du Brabant flamand. Il a en tant qu'évêque auxiliaire également été évêque titulaire de Bulna. Le 19 novembre 2016, le pape François le fait cardinal lors d'un consistoire, avec le titre de cardinal-prêtre de Saint-Jean-Saint-Paul. Il est installé dans sa paroisse cardinalice le 25 mars 20179. En septembre 2010, l'évêque de Bruges soulève la question du maintien du caractère obligatoire du célibat des prêtres, estimant notamment que les « personnes pour lesquelles le célibat est humainement impossible à respecter devraient aussi avoir la chance de devenir prêtre ». Cet avis est appuyé quelques jours plus tard par les évêques d'Hasselt, Patrick Hoogmartens, et d'Anvers, Johan Bonny.. Fin décembre 2015, peu après sa prise de fonction comme archevêque de Malines-Bruxelles, il se déclare favorable à la dimension institutionnelle de la clause de conscience pour les hôpitaux sur des sujets éthiques comme l'avortement et l'euthanasie. Quel est le rôle actuel de l'Eglise ? Quels sont ses buts et visions pour l'avenir ? La perception que les gens ont de l'Eglise a-t-elle évoluée ?
  • Lundi 25 mars 2019

    Jean-Michel Longneaux : Comment aider ce travail de deuil ? (4/4)

    Jean-Michel Longneaux : Comment aider ce travail de deuil ? (4/4)
    Dans cette quatrième vidéo, le philosophe nous parle du deuil, précisément les moyens d'aider le travail du deuil. Sur base de témoignages, il a regroupé des exemples d'éléments qui ont aidé les personnes à faire vivre un deuil. Parmi ceux-ci, le fait d'avoir le besoin de toucher le fond : sombrer dans la dépression, souffrir, se faire du mal voire de se mettre dans des cas extrêmes de danger. Quelles sont les autres aides possibles pour vivre un deuil ? Quels sont les autres témoignages ? Découvrez ces quelques pistes nécessaire pour une renaissance nécessaire.
  • Lundi 18 mars 2019

    Jean-Michel Longneaux (3/4) : Faire son deuil, expression justifiée ?

    Jean-Michel Longneaux (3/4) : Faire son deuil, expression justifiée ?
    Dans cette troisième vidéo, Jean-Michel Longneaux nous parle du deuil, précisément de l'expression "faire son deuil". N'est-ce pas devenu une injonction ? Notre société n'oblige-t-elle pas à une personne à aller rapidement mieux ? L'expression se justifie-t-elle ? Elle est correct mais est déviée : le culte de la performance actuel n'aide pas. Plus on pense que l'on doit aller bien, plus il est complexe de faire son deuil. Beaucoup se cachent par la médication ou le fait de cacher ce que l'on ressent. La culture du "même pas mal" n'arrange rien. Il faut effectivement faire des choses pour que le deuil se passe. Le temps n'arrange pas si l'on n'agit pas. Des actions sont nécessaires pour passer par les différentes étapes du deuil. Faisons le point avec le philosophe sur l'agir et le non-agir nécessaires au deuil.
  • Lundi 11 mars 2019

    Jean-Michel Longneaux (2/4) : Le Deuil

    Jean-Michel Longneaux (2/4) : Le Deuil
    Jean-Michel Longneaux est un philosophe belge. Il est chargé de cours à l´Université de Namur. Il est aussi conseiller en éthique dans le monde de la santé et de l´éducation. Dans cette deuxième vidéo, le philosophe s'intéresse au deuil. Comment la philosophie aborde le deuil, changement et perte de quelque chose ou quelqu'un ? Comment se vit-il ? Quelles sont ses étapes et comment y survivre ? Quand on accompagne une personne en deuil, il faut d'abord savoir de quoi il doit faire le deuil (sa santé, son conjoint, etc.). Il faut mettre le doigt sur l'objet précis. Quand on explique la difficulté dans laquelle on se trouve, on parle de quelque chose d'extérieur alors que nous n'expliquons pas ce que l'on vit de l'intérieur. Il faut alors opérer une conversion du regard : "arrêter de parler de la personne partie mais parler de soi, de ce que l'on vit". Au final, on fait le deuil de quelque chose en nous qui souffre : on fait toujours le deuil de soi. Qu'en est-il ?
  • Lundi 4 mars 2019

    Jean-Michel Longneaux (1/4) : La philosophie

    Jean-Michel Longneaux (1/4) : La philosophie
    Jean-Michel Longneaux est un philosophe belge. Il est chargé de cours à l´Université de Namur. Il est aussi conseiller en éthique dans le monde de la santé et de l´éducation. Qu'est ce que la philosophie selon Jean-Michel Longneaux ? Quel est son parcours ? La Philosophie, c'est un discours théorique avant tout, critique et autocritique, qui réfléchit sur les questions de l'existence mais c'est plus que ça : c'est aussi une démarche, une sagesse, qui essaye de mettre des mots sur l'expérience humaine. Pour vivre pleinement une expérience, il faut la vivre jusqu'au bout, par les mots. C'est donc un état de sens et de conscience supérieur qui lie expérience et désignation de ce qu'on a vécu.
  • Lundi 25 février 2019

    Philippe Henne (4/4) : Basile le Grand

    Philippe Henne (4/4) : Basile le Grand
    La plupart des moines d´Orient observent la « Règle » de Basile, tous les théologiens d´Occident et d´Orient se fondent sur les traités de Basile pour définir la divinité du Fils et de l´Esprit ; tous les exégètes remercient Basile pour avoir conservé les meilleurs commentaires d´Origène ; tous les croyants méditent le mystère de la création et de la destinée humaine grâce à son commentaire sur le début de la Genèse. Basile est un homme complet et pourtant il vécut à peine cinquante ans. Il naquit après le concile de Nicée (325) et mourut avant celui de Constantinople (381). Il connut et affronta toutes les grandes querelles théologiques de son temps, sans en connaître l´heureux dénouement. Promis à une brillante carrière, Basile, sans être un ermite, préféra l´ascèse et la vie en communauté dans un lieu retiré. C´est un homme de combat, qui ne refuse pas l´affrontement, qui le cherche même parfois. Intransigeant avec ses frères, il se fait conciliant avec les païens ou les érudits attachés au paganisme. Pragmatique, il allie les élans mystiques avec un bon sens pratique. Autour de ses monastères, il développe des Basiliades, des auberges pour voyageurs et commerçants où les mendiants de longue date étaient invités à travailler. Une riche personnalité d´une grande actualité. Philippe Henne s´est imposé comme l´un des meilleurs passeurs des Pères de l´Église dans la culture contemporaine.
  • Lundi 18 février 2019

    Philippe Henne (3/4) :Clément d'Alexandrie

    Philippe Henne (3/4) :Clément d'Alexandrie
    Webserie avec Philippe Henne à propos de Clément d'Alexandrie. Professeur à l´université catholique de Lille, Philippe Henne s´est imposé comme l´un des meilleurs passeurs des Pères de l´Église dans la culture contemporaine. Qui a scellé la rencontre de la philosophie avec l´Évangile ? Qui a lu les leçons de Platon à la lumière de la Croix ? Qui a fondé l´hellénisme chrétien ? Clément d´Alexandrie (†220) est celui qui a élevé l´héritage des Grecs au rang de testament naturel. Ce Père de l´Église est le premier à avoir établi la compatibilité entre la foi et la raison. Et c´est le portrait d´un véritable missionnaire de l´intelligence, qui n´eut de cesse d´initier les chrétiens à la sagesse antique, qu´il dessine. Ce livre est aussi la fresque culturelle d´un Empire qui, à peine un siècle avant la conversion de Constantin Ier, subit guerre et chaos : crise du culte païen, tyrannie de l´empereur Septime Sévère et persécutions auxquelles Clément échappa. Alors que les racines du Vieux continent sont invoquées par tous, voici un ouvrage salutaire où l´on comprend, enfin, ce que « Europe », « Antiquité » et « chrétienté » veulent dire.
  • Lundi 11 février 2019

    Philippe Henne (2/4) : Justin de Naplouse

    Philippe Henne (2/4) : Justin de Naplouse
    Webserie avec Philippe Henne à propos de Justin de Naplouse. Professeur à l´université catholique de Lille, Philippe Henne s´est imposé comme l´un des meilleurs passeurs des Pères de l´Église dans la culture contemporaine. Dans cette première séquence, le frère Philippe Henne nous présente Justin de Naplouse, un des pères de l'Eglise les plus intéressants, vu son regard positif sur l'être humain. C'est un homme qui rayonne de bonté, il est emphatique et désire faire surgir la vérité dans le coeur de chacun. Chaque être humain a, en lui, une étincelle de la divinité. Dans toutes sociétés, il y a quelque chose de positif. Découvrez qui était Justin de Naplouse à travers le regard de Philippe Henne.
  • Dimanche 3 février 2019

    Philippe Henne (1/4) : Ignace d'Antioche

    Philippe Henne (1/4) : Ignace d'Antioche
    Dans cette première séquence, le frère Philippe Henne nous présente Ignace d'Antioche (+117) et les thématiques des sept lettres que ce martyr et père de l'Eglise nous a laissées. Condamné à mort, il a connu un destin tragique. Jeté aux lions à Rome, l'homme a raconté, à travers ses lettres, sa passion pour le Christ et son parcours spirituel. Il a assumé pleinement sa condamnation : il a voulu faire don de lui. Sa relation avec le Christ n'est pas un témoignage comme pour Saint Jean mais elle est devenue une imitation (faire comme le Christ). Découvrez, à travers cette vidéo, comment Ignace a voulu imiter le Christ dans sa vie mais également dans sa mort en faisant don de soi.