Reportage

Des reportages en France et dans le monde. La diversité de l’engagement des chrétiens se révèle à travers de grands évènements ou des projets locaux, auprès des personnes fragiles, au service du Bien commun ou par l’évangélisation. Un regard d’espérance sur le monde.

Reportage
Les vidéos de l'émission
  • Jeudi 2 mars 2017

    Thaïlande : Volontaire en Terres Karens

    Thaïlande : Volontaire en Terres Karens
    En Thaïlande, les populations karens vivent essentiellement de la vie agricole et de tissage traditionnel. Les pères des Missions étrangères de Paris sont venus dans leur région montagneuse vers la moitié du XXe siècle. Depuis 2010, l´association Terres Karens continue cette oeuvre d´éducation et d´évangélisation. Face à un exode rural important des plus jeunes diplômés, Terres Karens les aide à développer sur place des métiers à forte valeur ajoutée. Comme une coopérative de tisserandes, mettant en valeur un savoir-faire exceptionnel que se transmettent les femmes de génération en génération. Car aujourd´hui, les vêtements modernes, moins chers, sont utilisés, et les tenues traditionnelles sont réservées aux grands événements. Dans les villages montagnards, les volontaires des Missions étrangères de Paris bâtissent ainsi des projets qui répondent à une demande locale des Karens eux-mêmes. Un reportage en partenariat avec les Missions étrangères de Paris.
  • Jeudi 23 février 2017

    Thaïlande : un prêtre chez les Karens

    Thaïlande : un prêtre chez les Karens
    Ordonné prêtre en juin 2013 pour les Missions Etrangères de Paris (MEP), le Père Camille Rio a été envoyé comme missionnaire en Thaïlande. Il vit depuis décembre 2015 dans un village karen des montagnes de la province de Tak, au nord-ouest de la Thaïlande. Aujourd'hui, ce prêtre originaire du diocèse du Havre sillonne les montagnes et les villages pour annoncer le Christ. Car cette ethnie d'origine tibéto-birmane, dont 10% environ vivent en Thaïlande et 90% en Birmanie, est marquée par l'animisme et les rites ancestraux. Evangélisés au milieu du 20e siècle par un prêtre des MEP, les Karens sont aujourd'hui bouddhistes, parfois chrétiens, mais vivent encore beaucoup leurs anciennes croyances à travers une culture et une identité très fortes. Un reportage en partenariat avec les Missions Étrangères de Paris.
  • Jeudi 16 février 2017

    A La Table de Cana

    A La Table de Cana
    Avec une proportion d´environ deux-tiers de son personnel en insertion, La Table de Cana n´est pas une entreprise comme les autres ! Et Jean-Marie Clément, administrateur de La Table de Cana-Gennevilliers a choisi d´adapter à la fois son management et ses choix stratégiques pour cette entreprise de restauration qui organise des réceptions et propose un service de traiteur. Etre à l´écoute de ses salariés, les aider à sortir de toutes formes d´exclusion qu´ils avaient pu connaître auparavant, proposer une gouvernance collaborative, mais aussi choisir des filières courtes et des produits frais pour son activité de traiteur... par son action, Jean-Marie Clément reste dans l´intuition originelle du père Franck Chaigneau, jésuite, qui avait créé cette entreprise pour aider les personnes en difficulté et contribuer à créer de l´emploi. Aujourd´hui, La Table de Cana fournit tout autant des ministères que des grandes entreprises. Toujours avec passion, ces traiteurs et restaurateurs révèlent les saveurs, transmettent leur savoir-faire et développent l´insertion par le travail. Un portrait en partenariat avec les Entrepreneurs et Dirigeants chrétiens.
  • Jeudi 9 février 2017

    Les Petits chanteurs à la Croix de Bois

    Les Petits chanteurs à la Croix de Bois
    Ils parcourent le monde et par leurs voix, invitent chacun à écouter le message du Christ. A l´origine, le choeur des Petits chanteurs à la Croix de Bois, créé en 1906, voulait former des enfants au chant religieux et au service de l´autel. La Manécanterie redécouvre aujourd´hui cette intuition première et se recentre sur ses fondements chrétiens. Depuis 2014, la Manécanterie s´est installée à Autun et propose aux enfants une véritable école de vie. Ici, ils vivent ensemble dans un esprit familial alliant art, scolarité et spiritualité. Un projet artistique d´excellence, mais surtout une aventure humaine et spirituelle pour ces enfants qui mettent leurs talents au service de la beauté du chant et de la Paix. Car le Pape Jean XXIII leur avait confié dès les origines la mission d´être des missionnaires de la Paix dans le monde. Entre concerts publics et animations liturgiques de messes, le chant se redécouvre avec eux dans sa dimension sacrée. Et en portant sur eux le symbole du Christ, les Petits chanteurs à la Croix de Bois deviennent des chantres du message du Christ. Une mission fraternelle et pastorale ou beauté de l´art se conjugue avec joie et professionnalisme.
  • Jeudi 2 février 2017

    Où cours-tu donc ? La rencontre nationale des Chrétiens en Grande Ecole

    Où cours-tu donc ? La rencontre nationale des Chrétiens en Grande Ecole
    Les 28 et 29 janvier 2017, Lyon accueille la rencontre nationale des Chrétiens en Grande Ecole pour un temps de temps de formation, de prière et de rencontre. Des étudiants de toute la France se rassembleront autour du thème « Où cours-tu donc ? Chercheurs de Dieu en quête de temps ». Une invitation pour les jeunes à se poser la question de la place de Dieu dans leur vie, au milieu des multiples activités de leurs vies d´étudiants et à enraciner Dieu dans leur présent. Avec une question au coeur du thème « Comment comme croyant, pourrons-nous prendre le temps de la rencontre du Christ, Dieu qui rentre dans le cours du temps ? Où trouver ce temps ? » Rencontres.
  • Jeudi 26 janvier 2017

    Emmaüs : la mission auprès des exclus

    Emmaüs : la mission auprès des exclus
    10 ans après la mort de l´Abbé Pierre, le mouvement d´Emmaüs continue à lutter chaque jour contre la pauvreté. Après plus de 60 ans de combat, Emmaüs met toujours l´homme au coeur de son action et développe des solutions originales de solidarité pour lutter contre l´exclusion : des structures d´insertion, d´action sociale, de logement, ou SOS Familles Emmaüs pour soutenir financièrement des ménages en grande précarité. Avec comme objectif principal d´agir avec les personnes exclues elles-mêmes pour les aider à devenir actrices de leur changement. Quatre piliers la soutiennent : la solidarité, l´accueil inconditionnel, l´autonomie par l´activité et le développement durable. Quel est aujourd´hui l´héritage de l´Abbé Pierre ? Retour sur une mission auprès des plus pauvres d´entre les pauvres.
  • Jeudi 19 janvier 2017

    Liban : les enjeux de l´éducation pour les enfants réfugiés syriens

    Liban : les enjeux de l´éducation pour les enfants réfugiés syriens
    A Kfifane, au nord du Liban, près de 150 enfants réfugiés syriens de 3 à 15 ans sont scolarisés chaque matin dans une école de l´association Offre Joie, et reprennent une scolarité que beaucoup avaient abandonnée depuis des mois. Car pour l´association, créée en 1985, l´avenir du pays syrien passe par des citoyens formés et éduqués. Tous ont fui leur pays en guerre, et vivent dans des conditions de pauvreté importante. Les familles elles-mêmes résistent parfois à une éducation pour leurs enfants pour des raisons financières et culturelles. Ici, si les élèves sont tous musulmans, les professeurs sont chrétiens. Leur but : sortir les jeunes de la spirale de la violence et leur permettre d´oublier les horreurs de la guerre et l´exil. Car dans cette école, à côté de l´enseignement, l´accent est aussi mis sur l´apprentissage de la vie en commun. La connaissance de l´autre insiste sur les notions d´amour, de respect et du pardon. Pour que désormais, ces enfants puissent rêver d´un avenir et peut-être même d´un retour dans leur pays en étant acteurs de la paix. Un reportage en partenariat avec l´OEuvre d´Orient.
  • Jeudi 12 janvier 2017

    Adyan : construire ensemble le Liban

    Adyan : construire ensemble le Liban
    26 ans après la fin de la guerre civile au Liban, les tensions demeurent au sein même du pays et avec les pays voisins. La cohabitation entre les différentes religions présentes sur le territoire est un véritable défi, accentué par la présence de plus en plus importante de réfugiés syriens. Dans ce contexte, la Fondation Adyan a été fondée en 2006 par le père Fady Daou, prêtre maronite, avec des chrétiens et des musulmans. Pour eux, seuls le dialogue et un engagement commun permettent de travailler ensemble pour le bien commun. Misant sur les jeunes pour construire l´avenir, la Fondation a mis en place des initiatives comme l´éducation à la citoyenneté dans les écoles. Un dialogue interreligieux concret pour permettre d´avancer ensemble. Un reportage en partenariat avec l´OEuvre d´Orient.
  • Jeudi 5 janvier 2017

    Taizé : la rencontre européenne à Riga

    Taizé : la rencontre européenne à Riga
    Proposer un « pèlerinage de confiance » ! Du 28 décembre 2016 au 1er janvier 2017 a lieu la traditionnelle rencontre européenne organisée par la communauté de Taizé. Cette année, la rencontre se tient à Riga, en Lettonie, au bord de la mer Baltique. Dans cette ville de tradition luthérienne et où des liens profonds existent entre les différentes confessions chrétiennes, des dizaines de milliers de jeunes catholiques, orthodoxes et protestants vont prier et vivre un temps de partage, ensemble. « Nous aimerions que les jeunes découvrent une confiance », invite Frère Alois, Prieur de la communauté de Taizé, « découvrent que la confiance est possible, que ce n´est pas un rêve, la confiance entre les peuples et la confiance en eux-mêmes. Et c´est dans la foi, la confiance en Dieu que nous voudrions puiser ce nouvel élan ! » Un appel à ouvrir de nouveaux chemins de paix et à être, malgré les crises traversées, un signe d´espérance au coeur même de l´Europe.
  • Jeudi 22 décembre 2016

    Adyan : La rencontre interreligieuse contre la radicalisation au Liban

    Adyan : La rencontre interreligieuse contre la radicalisation au Liban
    Former les jeunes et les différentes communautés religieuses pour les aider à devenir des acteurs capables de faire face à l´extrémisme et à la radicalisation, c´est le travail de la Fondation Adyan au Liban. En 2006, le Père Fady Daou, prêtre maronite, a fondé cette association avec des chrétiens et des musulmans. Frappés par la pauvreté et l´absence de perspectives, les jeunes sont parfois tentés par des idéologies qui les mènent à la radicalisation. Et les blessures profondes des conflits passés rongent encore les mémoires. Pour reconstruire les relations et face aux nouveaux défis, la Fondation Adyan développe des programmes auprès des jeunes et des responsables religieux pour éduquer et encourager à la coexistence. Elle soutient également la découverte des différentes cultures au sein même du pays et oeuvre à la réconciliation entre chrétiens et musulmans. Un reportage en partenariat avec l´OEuvre d´Orient.