Mesopotamia

Pour prendre conscience de la valeur du patrimoine chrétien en Irak et de l’enracinement de ses communautés depuis les premiers temps de l’Église, KTO vous invite chaque dimanche à partir à la découverte d’un site exceptionnel, haut-lieu de la spiritualité chrétienne, de son architecture et des témoignages des membres de la communauté locale. Ce rendez-vous est produit en partenariat avec l’association Mesopotamia qui s’est engagée dans un travail d’inventaire essentiel, face aux destructions massives commises par Daech sur ces sites aujourd’hui abandonnés, pillés ou détruits.

A retrouver chaque dimanche sur KTO à 20h35.

Mesopotamia

L'église Mar Behnam et Sarah de Qaraqosh / Mesopotamia

A Qaraqosh, dans la plaine de Ninive, au coeur de la capitale mondiale syriaque-catholique, se dresse une église à l'architecture aussi inédite qu'étonnante : Mar Behnam et Sarah. L´édificie moderne romp avec l´architecture traditionnelle des églises mésopotamiennes. Construite en 2008, l´église porte le nom de l'un des plus illustres saints fondateurs de l'Eglise de Mésopotamie. Comme beaucoup d'édifices chrétiens, elle a été la cible de Daesh pendant son invasion entre 2014 et 2016. De retour dans la plaine, les habitants ont aujourd'hui le projet de la réhabiliter.

Diffusé le 14/01/2018 / Durée : 5 minutes Nous écrire
Les prochains "Mesopotamia" sur KTO
  • 19/01/2018 23:40 : L'église Mar Behnam et Sarah de Qaraqosh
  • 20/01/2018 09:55 : L'église Mar Behnam et Sarah de Qaraqosh
  • 20/01/2018 15:54 : L'église Mar Behnam et Sarah de Qaraqosh
Les vidéos de l'émission
  • Dimanche 7 janvier 2018

    L´église Mar Guorguis d´Alqosh

    L´église Mar Guorguis d´Alqosh
    Au coeur des ruelles de la cité chaldéenne d´Alqosh, dans la plaine de Ninive à 135 kilomètres d´Erbil et à 40 kilomètres au nord de Mossoul l´Eglise Mar Guorguis est considérée comme la plus ancienne de la ville. Elle est dédiée au Saint Patron le plus vénéré en Orient : Saint Georges.
  • Dimanche 17 décembre 2017

    La tombe du prophète Nahoum

    La tombe du prophète Nahoum
    La tombe du prophète Nahoum est le sanctuaire judaïque le plus important d'Irak. Il est situé à Alqosh dans la plaine de Ninive à 135 kilomètres d'Erbil et à 40 de Mossoul. Le mausolée a été érigé entre le Xème et le XIIème siècle à la mémoire de l´auteur du Livre de Nahoum, dans l´Ancien Testament. Aujourd'hui presqu´en ruine, le site incarne pourtant l'enracinement des communautés juives en Mésopotamie et révèle aussi l'origine juive des premières communautés chrétiennes locales.
  • Dimanche 10 décembre 2017

    Le syriaque, patrimoine chrétien d'Irak

    Le syriaque, patrimoine chrétien d'Irak
    Présents depuis les origines du christianisme en Irak, les chrétiens irakiens ont un patrimoine d´une richesse exceptionnelle. Mais ce patrimoine assyro-chaldéo-syriaque est en péril. Parfois détruit lors des invasions de Daesh, pillé, brûlé, sa sauvegarde est un véritable enjeu pour l´identité de ces chrétiens. A l´occasion de la grande exposition « Chrétiens d´Orient. Deux mille ans d´histoire » à l´Institut du Monde Arabe, découverte de deux manuscrits irakiens écrits en syriaque, langue chrétienne issue de la langue araméenne d´Edesse.
  • Dimanche 26 novembre 2017

    Le monastère Notre-Dame des Moissons

    Le monastère Notre-Dame des Moissons
    Le monastère Notre-Dame des Moissons, appelé également Notre-Dame des Semences, est situé à Alqosh, au nord de la province de Ninive. Il est souvent désigné comme le monastère de la plaine, par opposition au monastère d´en-haut, celui de Rabban Hormizd, qui domine la vallée. Achevé en 1858, le monastère Notre-Dame des Moissons fut construit à la demande du patriarche chaldéen Joseph VI Audo (1847-1878) qui souhaitait réunir les moines du couvent de Rabban Hormizd en un lieu plus accessible et moderne. Alqosh était alors réputé pour ses copistes et le monastère accueillit dès 1857 les collections de la bibliothèque du monastère de Rabban Hormizd, sauvées notamment des dévastations kurdes de 1842 et 1850. Pendant près d´un siècle, sa bibliothèque eut une renommée mondiale, mais ses manuscrits furent ensuite transférés dans d´autres monastères et placés en lieu sûr lors de l´invasion par Daesh. Notre-Dame des Moissons est fêtée par l´Église chaldéenne le 15 Mai.
  • Dimanche 19 novembre 2017

    L´église Mart Schmouni de Bartella

    L´église Mart Schmouni de Bartella
    Mart Schmouni est la grande église syriaque-orthodoxe de Bartella dans la plaine de Ninive. Située à 20 kilomètres à l´est de Mossoul et à 60 au Nord-Ouest d´Erbil, la ville a été la cible de Daesh en 2014 et 2016. Auparavant, Bartella comptait 15 000 habitants et était considérée comme la « capitale » syriaque-orthodoxe. L´église Mart Schmouni raconte le récit biblique du chapitre 7 du deuxième livre des Maccabées, relatant le martyre des sept fils de Mart Schmouni pour avoir refusé d´apostasier leur foi. Désormais, les habitants rénovent leur église et espèrent pouvoir revenir vivre dans leur ville.
  • Dimanche 12 novembre 2017

    L'église Soultâne Mahdokht

    L'église Soultâne Mahdokht
    Au coeur de la vallée de Sapna, à 20 km au sud de la frontière turque, le village d´Ar Aden, dont le nom signifie le jardin d´Eden, se situe à 1120 mètres d´altitude. L´église du village, Soultâne Mahdokht, révèle l´histoire des chrétiens dans la région, dont les premiers furent de l´Eglise apostolique assyrienne de l´Orient. Aujourd´hui chaldéenne, l´église est un lieu de pèlerinage. Elle porte le nom d´une sainte, Soultâne Mahdokht, qui fut tuée avec ses deux frères, pour s´être convertis au christianisme.
  • Dimanche 5 novembre 2017

    Le couvent Mar Audicho' et Mar Qardagh

    Le couvent Mar Audicho' et Mar Qardagh
    Planté dans un écrin de verdure à flanc de montagne, le couvent Mar Audicho' et Mar Qardagh se dresse près du village de Déré, au Kurdistan irakien. Cet ancien monastère de l´Église Apostolique de l'Orient des Assyriens culmine à près de 1200 mètres d´altitude et domine la vallée. Ici, de nombreux chrétiens irakiens viennent en pèlerinage. Selon la tradition, au IVe siècle déjà, des moines priaient dans l´ancienne église qui se trouvait à cet endroit même. Ils vivaient dans les grottes alentours, nichées dans le pli de la falaise. Aujourd´hui encore, l´église Mar Audicho' et Mar Qardagh est un haut lieu de dévotion. Havre de paix fragile dans un pays miné par la guerre, elle voit affluer les pèlerins. Ils demandent ici des grâces par l´intermédiaire de Mar Audicho', un grand prédicateur du IVe siècle.
  • Dimanche 29 octobre 2017

    Le centre spirituel Mar Qouryaqos de Comané

    Le centre spirituel Mar Qouryaqos de Comané
    Village au coeur du Kurdistan d'Irak, Comané a connu la foi chrétienne dès le deuxième siècle. C'est à cet endroit que se dresse le centre spirituel Mar Qouryaqos, inauguré en 2013 en lieu et place d'un ancien monastère du Ve siècle. Cette foi est perpétuée par les villageois de Comané, ayant une grande dévotion pour Mar Qouryaqos. Cet enfant, martyr du IVe siècle sous le règne du roi perse sassanide Shapour II, avait refusé d´abjurer sa foi chrétienne.
  • Dimanche 22 octobre 2017

    L'église Mar Ith-Alaha de Dehok-Nouhadra

    L'église Mar Ith-Alaha de Dehok-Nouhadra
    L'église Mar Ith-Alaha serait la plus ancienne église de la ville de Dehok, chef-lieu de la province éponyme, au coeur du Kurdistan irakien. Elle porte le nom d'un saint martyr, persécuté au IVème siècle. Selon la tradition, cette église aurait été bâtie à l'endroit même où Mar Ith-Alaha fut lapidé vers 379. Au XIXème et au XXème siècle, les chrétiens de la région ont connu plusieurs persécutions. Ils vivent aujourd'hui encore leur foi et célèbrent l'eucharistie aux pieds de la Croix de l'église Mar Ith-Alaha.
  • Dimanche 15 octobre 2017

    L´église Mar Guorguis de Qaraqosh

    L´église Mar Guorguis de Qaraqosh
    Qaraqosh est la plus grande ville chrétienne de la plaine de Ninive. Située au sud-est de la ville, l´église Mar Guorguis est le lieu phare de l´église syriaque-orthodoxe. Deux édifices côte à côte la constituent. L´ancienne église, qui daterait d´avant le VIIIème siècle et dont les restes suggèrent encore un glorieux patrimoine. À ses côtés, la nouvelle église, majestueuse et moderne. Elle a été construite en 2009 pour accueillir le grand nombre de fidèles que comptait la ville avant l´invasion de Daesh. Malgré ses destructions, la communauté orthodoxe est toujours très attachée à son lieu de culte.