Audience générale

Le mercredi, le Pape François accueille les pèlerins venus à Rome et dispense une catéchèse lors de l’Audience générale à 10h00. Cette rencontre se déroule sur la Place Saint-Pierre ou dans la salle Paul VI au Vatican. Retransmise et traduite en direct par KTO.

Audience générale

La vie humaine est précieuse, sacrée et inviolable : Audience générale du 17 octobre 2018 / Audience générale

Dans le cadre de l´audience générale de ce mercredi 17 octobre, tenue sur la Place Saint-Pierre, le Pape François a poursuivi sa série de catéchèses sur les Dix commandements, en revenant une nouvelle fois sur cette parole clé : «Tu ne tueras point».

Diffusé le 17/10/2018 / Durée : 70 minutes Nous écrire
Les prochains "Audience générale" sur KTO
  • 24/10/2018 09:40 : Audience générale du 24 octobre 2018
  • 24/10/2018 16:06 : Audience générale du 24 octobre 2018
  • 24/10/2018 22:15 : Audience générale du 24 octobre 2018
Les vidéos de l'émission
  • Mercredi 10 octobre 2018

    Tu ne tueras pas : Audience générale du 10 octobre 2018

    Tu ne tueras pas : Audience générale du 10 octobre 2018
    Lors de sa catéchèse consacrée mercredi 10 octobre au commandement « Tu ne tueras pas », le pape François a souligné la valeur de la vie humaine, mettant en garde contre la « suppression de la vie humaine dans le sein maternel au nom de la sauvegarde d´autres droits ».
  • Mercredi 26 septembre 2018

    Retour sur les pays baltes : Audience générale du 26 septembre 2018

    Retour sur les pays baltes : Audience générale du 26 septembre 2018
    Lors de sa traditionnelle audience générale du mercredi, ce 26 septembre, le Pape François est revenu sur son voyage apostolique dans les pays baltes.
  • Mercredi 19 septembre 2018

    Honorer ses parents : Audience générale du 19 septembre 2018

    Honorer ses  parents : Audience générale du 19 septembre 2018
    Poursuivant sa série de catéchèses sur les Dix commandements dans le cadre de l´audience générale du mercredi matin, le Pape François s´est arrêté ce matin sur cette phrase : «Honore ton père et ta mère». L´occasion pour le Pape de délivrer une méditation sur la guérison des blessures de l´enfance.
  • Mercredi 12 septembre 2018

    La liberté humaine : Audience générale du 12 septembre 2018

    La liberté humaine : Audience générale du 12 septembre 2018
    Lors de l´audience générale de ce mercredi matin, tenue sur la Place Saint-Pierre, le Pape François est parti du 3e commandement, qui porte sur le repos, pour développer une réflexion sur la liberté.
  • Mercredi 5 septembre 2018

    Le vrai repos c'est "la bénédiction de la réalité " : Audience générale du 5 septembre 2018

    Le vrai repos c'est "la bénédiction de la réalité " : Audience générale du 5 septembre 2018
    Le vrai repos ne consiste pas en une course effrénée vers le divertissement et les plaisirs, en mais une «bénédiction de la réalité» : c´est le coeur de la catéchèse délivrée par le Pape François en ce mercredi 5 septembre, jour d´audience générale.
  • Mercredi 29 août 2018

    Le Pape revient sur son voyage en Irlande : Audience générale du 29 août 2018

    Le Pape revient sur son voyage en Irlande : Audience générale du 29 août 2018
    Lors de l´audience générale de ce mercredi matin, le Pape François est revenu sur sa visite en Irlande effectuée le week-end dernier, à l´occasion de la Rencontre Mondiale des Familles. Le Pape est également revenu sur les scandales d´abus sexuels commis par le clergé dans ce pays et les efforts déployés par l´épiscopat local pour lutter contre ce fléau.
  • Mercredi 22 août 2018

    Le Nom de Dieu ne doit pas être instrumentalisé : Audience générale du 22 août 2018

    Le Nom de Dieu ne doit pas être instrumentalisé : Audience générale du 22 août 2018
    Lors de l´audience générale de ce matin, tenue en Salle Paul VI, le Pape a poursuivi sa série de catéchèses sur les Dix commandements, en s´arrêtant cette fois sur cette phrase tirée du Livre d´Isaïe : «Tu ne prononceras pas en vain le nom du Seigneur, ton Dieu».
  • Samedi 4 août 2018

    L'idole naît de l'incapacité à faire confiance en Dieu : Audience générale du 8 août 2018

    L'idole naît de l'incapacité à faire confiance en Dieu : Audience générale du 8 août 2018
    Le pape commente lépisode du Veau d'or dans la Bible. Dans le déser, alors que Moïse était monté dans la montagne, le peuple demande à Aaron "un dieu visible". Après avoir analysé les différentes raisons de basculer dans l'idôlatrie (Aaron qui ne "sait pas s'opposer au peuple", "l'idole : un prétexte pour se placer au centre" ...) le pape en retient surtout une : "l incapacité à faire confiance en Dieu". (Estrait) " Mais tout naît surtout de l´incapacité d´avoir confiance en Dieu, de placer en Lui nos sécurités, de Le laisser donner une véritable profondeur aux désirs de notre coeur. Cela permet de soutenir également la faiblesse, l´incertitude et la précarité. La référence à Dieu nous rend forts dans notre faiblesse, dans l´incertitude et également dans la précarité. Sans le primat de Dieu, on tombe facilement dans l´idolâtrie et on se contente de maigres assurances; Mais c´est une tentation que nous lisons toujours dans la Bible. Pensez bien à cela: libérer le peuple de l´Egypte n´a pas beaucoup coûté de travail à Dieu; il l´a fait avec des signes de puissance, d´amour. Mais le grand travail de Dieu a été d´enlever l´Egypte du coeur du peuple, c´est-à-dire éliminer l´idolâtrie du coeur du peuple. Et Dieu continue encore à travailler pour l´enlever de nos coeurs. Tel est le grand travail de Dieu: enlever «cette Egypte» que nous portons en nous, qui est la fascination de l´idolâtrie. (...)" Pour guérir de l'idôlatrie, il faut reconnaître sa propre faiblesse car : "Quand on accueille le Dieu de Jésus Christ, qui de riche s´est fait pauvre pour nous (cf. 2 Co 8, 9), on découvre alors que reconnaître sa propre faiblesse n´est pas le malheur de la vie humaine, mais la condition pour s´ouvrir à celui qui est vraiment fort. Alors, par la porte de la faiblesse entre le salut de Dieu (cf. 2 Co 12, 10); c´est en vertu de sa propre insuffisance que l´homme s´ouvre à la paternité de Dieu. La liberté de l´homme naît du fait de laisser le vrai Dieu être l´unique Seigneur. Et cela permet d´accepter sa propre fragilité et de refuser les idoles de notre coeur."
  • Mercredi 1 août 2018

    L'idolâtrie : Audience générale du 1er août 2018

    L'idolâtrie : Audience générale du 1er août 2018
    Dans son Audience générale du 1er août 2018, le pape commente le premier commandement : " Tu ne te feras pas d'idole ni de représentation quelconque de ce qui se trouve en haut dans le ciel, ici-bas sur la terre, ou dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras pas devant de telles idoles et tu ne leur rendras pas de culte (tu ne les serviras pas). " Le souverain pontife invite à "reconnaître sa propre idole" en demandant cette grâce dans la prière. A l'inverse du vrai Dieu qui donne la vie, l'idole réclame le sang. Autrefois les païens idolâtres procédaient à des sacrifices humains, mais aujourdhui on sacrifie sa propre vie au nom de la carrière, de l'argent ou de la drogue. Le Saint-Père nous invite à reconnaître notre idole pour "la jeter par la fenêtre".
  • Mercredi 27 juin 2018

    La vie chrétienne est un chemin de libération : Audience générale du 27 juin 2018

    La vie chrétienne est un chemin de libération : Audience générale du 27 juin 2018
    Audience générale: la vie chrétienne est un chemin de libération C´est sous un soleil resplendissant que le Pape a tenu l´audience générale hebdomadaire, Place St Pierre, poursuivant sa catéchèse sur les commandements de Dieu. La vie chrétienne n´est pas l´obéissance contrainte à une série d´obligations, mais elle est une réponse reconnaissante à la générosité du Père, a affirmé en substance le Saint-Père «Je suis le Seigneur ton Dieu qui t´ait fait sortir du pays d´Egypte, de la maison d´esclavage» (Ex 20, 2): avec cette phrase qui inaugure le Décalogue, Dieu rappelle ce qu´Il est, et ce qu´Il a accompli par amour pour son peuple. «Il n´est pas quelqu´un d´étranger: il est ton Dieu», a assuré le Pape. Cette affirmation «éclaire le Décalogue et révèle le secret de vie chrétienne» qui est avant tout la réponse reconnaissante à la bonté du Père. La vie chrétienne en effet, n´est pas basée sur la force de sa propre volonté; ni davantage sur le sens du devoir. «Comment un jeune peut-il désirer être chrétien si nous partons d´obligations ?», s´interroge le Pape, pour qui la formation chrétienne s´assimile plutôt à «un chemin de libération», grâce aux commandements. Il s´agit d´entrer en relation avec le Seigneur, de se laisser aimer et sauver par Lui: «d´abord la Mer Rouge, puis le Mont Sinaï». Crier vers Dieu Aussi, la gratitude est-elle un «trait caractéristique du coeur visité par l´Esprit-Saint», car «pour obéir à Dieu il faut avant tout se rappeler de ses bienfaits». Un croyant mû uniquement par le sens du devoir, qui n´a pas encore fait l´expérience de la libération, a une spiritualité d´esclave, pas de fils. A nous donc, de lancer ce cri vers Dieu, «de lui demander d´être libérés de l´égoïsme, du péché». Car l´action salvifique de Dieu est une réponse à ce cri. Il l´attend, car Il veut précisément briser nos chaines. «Dieu nous a appelés non pour être oppressés, mais pour être libres, vivre dans la gratitude, obéissant avec joie à Celui qui nous a tant donné».Juste avant l´audience, le Pape est allé saluer les personnes malades, réunies en salle Paul VI, d´où elles ont pu ensuite suivre l´audience, à l´abri du soleil. Parmi elles, des membres de la délégation de l´organisation «Special Olympics », une compétition sportive pour des personnes atteintes d'un handicap mental, et qui fête ses 50 ans d´existence.