Face aux Chrétiens

Jeudi à 20h40

Présenté par Frédéric Mounier ou Dominique Gerbaud.

Émission créée en 1997 par le quotidien La Croix en partenariat avec le réseau des Radios chrétiennes francophones (RCF) et Radio Notre-Dame, Face aux chrétiens est le forum politique des médias chrétiens. Chaque semaine une personnalité de la vie politique, économique, sociale, intellectuelle ou religieuse est interrogée pendant une heure par les journalistes représentants les rédactions partenaires, offrant une véritable mise en perspective de l'actualité.

Face aux Chrétiens
Les vidéos de l'émission
  • Vendredi 24 mai 2013

    Christian Jacob

    Christian Jacob
    Cette semaine, l'invité de Face aux chrétiens, Christian Jacob, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, estime que la mobilisation de dimanche prochain est un point final dans le débat sur "le mariage pour tous". Il y voit aussi l'occasion de marquer la détermination des manifestants dans la défense de la famille et de la politique familiale. Christian Jacob juge par ailleurs qu'il ne faut pas tout mélanger. Le mariage pour tous n'est pas un enjeu municipal. Même si Nathalie Kosciusko-Morizet s'est abstenue sur ce texte, elle est la meilleure candidate de l'UMP à Paris. Le président du groupe UMP à l'Assemblée Nationale affirme durant l'émission que les militants n'ont pas envie d'un nouveau vote à la tête de l'UMP. Dès lors que les militants le décident clairement dans un vote, Jean-François Copé doit aller au terme de son mandat. Il n'est pas utile de refaire une élection pour désigner le président de l'UMP.
  • Vendredi 17 mai 2013

    Jean-Frédéric Poisson

    Jean-Frédéric Poisson
    Le vice-président du Parti Chrétien Démocrate, Jean-Frédéric Poisson, considère que le chef de l'Etat essaie de se convaincre lui-même de ses choix politiques. Ce manque de lisibilité ne contribue pas instaurer la confiance des Français. Concernant le verdict imminent du Conseil constitutionnelle sur le Mariage pour tous, Jean-Frédéric Poisson estime qu'il ne s'agit pas de démarier des couples mais de revenir sur la loi. C'est une question de volonté politique.Selon le député des Yvelines, il y a chez les manifestants qui défilent contre le mariage pour tous, une forme de défiance à l'égard des partis de Droite. Il serait imprudent, voire complètement inefficace de chercher à " enrégimenter " dans un parti politique quel qu'il soit, les manifestants qui défileront le 26 mai.
  • Vendredi 3 mai 2013

    Pascal Durand

    Pascal Durand
    L'invité de Face aux Chrétiens, Pascal Durand, Secrétaire National d'Europe Ecologie Les Verts, estime que l'ancien ministre de l'intérieur Claude Guéant se moque du monde quand il affirme qu'il ne sait pas " ce que veut dire blanchir de l'argent. C'est le même problème que pour monsieur Cahuzac. C'est dangereux et insupportable ". Interrogé sur la manifestation de Jean-Luc Mélenchon le 5 mai prochain et la volonté de certains des Verts de s'y associer, Pascal Durand estime que le choix de ceux-ci dont Eva Joly relève d'une démarche individuelle, car les Verts ont jugé à l'unanimité inopportun de participer à cette manifestation. Selon lui, elle devrait se souvenir " de ce qu'elle a souffert des prises de paroles individuelles durant la Présidentielle ". Sur le débat autour du cumul des mandats, Pascal Durand juge que François Hollande doit imposer le non cumul en 2014. " Si on recule là-dessus, comment voulez-vous que demain on ait confiance dans la capacité de la majorité à affronter les véritables lobbies ?"
  • Vendredi 26 avril 2013

    Jean-Christophe Lagarde

    Jean-Christophe Lagarde
    Le secrétaire général de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde, invité de Face aux Chrétiens, considère que "le Front National a cherché dimanche dernier à piéger l'UMP et l'UDI" lors de la manifestation contre le mariage pour tous. "Qu'une partie de la Droite pense à des accords avec le FN c'est possible, mais pour l'UDI c'est exclu", assure-t-il. Jean-Christophe Lagarde estime par ailleurs qu'en accélérant le calendrier, le gouvernement "a exacerbé les tensions" provoquées par les renoncements, les déceptions et les trahisons du chef de l'Etat. Concernant "l'affaire Cahuzac", le porte-parole de l'UDI précise que la commission d'enquête diligentée à l'Assemblée à la demande de l'UDI servira à savoir ce que le chef de l'Etat et de gouvernement savait. "S'ils n'ont pas cherché à savoir, ce serait pire" juge le secrétaire général de l'UDI.
  • Vendredi 19 avril 2013

    Laurent Wauquiez

    Laurent Wauquiez
    Devant une certaine radicalisation de bon nombre d'opposants au mariage pour tous, Laurent Wauquiez explique comment calmer les esprits en restant ferme et non violent. Interrogé par les journalistes de Face aux chrétiens sur l'affaire Cahuzac, le vice-président de l'UMP plaide pour la transparence du patrimoine, en suggérant d'aller plus loin en prenant le temps d'enquêter sur le passé, le patrimoine et la compétence des ministres avant qu'ils ne soient définitivement nommés. Sur l'UMP, Laurent Wauquiez, regrette que son parti ne soit pas suffisamment crédible et ne veut pas cantonner le rôle de l'UMP à celui d'opposant, il veut avancer des propositions nouvelles.
  • Vendredi 12 avril 2013

    Thierry Mandon

    Thierry Mandon
    Porte-parole du groupe socialiste, Thierry Mandon, invité de l'émission Face aux Chrétiens, estime qu'il faut des parlementaires disponibles à plein temps. Plus de cumul des mandats, plus de cumul avec une profession. Il faut organiser la rotation des élus dans le temps et mettre en place un véritable "statut de l'élu". L'homme politique considère par ailleurs, que la création dans le futur projet de loi d'un parquet anti-corruption est une avancée majeure. Cela permettra d'enquêter rapidement sur les éventuelles fraudes des élus. En tant que porte-parole du groupe socialiste, Thierry Mandon dénonce le comportement de Jean-Luc Mélenchon qui appelle à la manifestation le 5 mai. Quant à la manifestation des opposants au mariage prévue le 26 mai, Thierry Mandon n'y voit aucun problème à condition d'éviter la radicalisation.
  • Vendredi 5 avril 2013

    Sylvie Goulard

    Sylvie Goulard
    Sylvie Goulard, députée européenne MoDem et invitée cette semaine dans Face aux chrétiens, estime qu'il faut rester prudent dans les commentaires sur l'affaire Cahuzac : " Il faut raison gardée. Il faut être sévère, en tirer des leçons mais ne pas parler d'affaire d'Etat ". Interrogée sur la crise identitaire et la désaffection populaire que connait l'Union européenne du fait de la crise économique et du récent épisode chypriote, la députée européenne répond qu'" il y a des choses à changer en Europe, on est tous tenté par le repli sur soi mais ce n'est pas une raison pour tomber dans le populisme. Or l'élection présidentielle l'a montrée. Personne n'est à l'abri du populisme. " Sylvie Goulard se dit néanmoins " pessimiste " sur un accord possible suite au rejet par le Parlement européen du projet budgétaire européen arrêté par le Conseil européen : " La solution serait un budget provisoire en attendant les futures élections européennes de l'an prochain ".
  • Jeudi 28 mars 2013

    Michèle Alliot-Marie

    Michèle Alliot-Marie
    Michèle Alliot-Marie, invitée de l'émission KTO Face aux Chrétiens, souhaite ardemment qu'un référendum soit organisé sur la question du mariage pour tous : " On ne peut pas toucher aussi fondamentalement à nos institutions sans que les Français soit consultés (...), c'est invraisemblable, le mariage c'est la base de nos institutions ! ".Interrogée également sur la situation interne à l'UMP, la présidente du Chêne, mouvement politique gaulliste associé à l'UMP, ne souhaite pas a priori un nouveau vote mais du fait de l'engagement de Jean-François Copé et François Fillon sur cette question, elle estime qu'ils doivent donc "tenir leurs engagements et organiser un nouveau vote". Interrogée sur la diminution du budget de la défense que prévoit le gouvernement Ayrault, l'ancienne ministre de la Défense met en garde sur les conséquences : "un risque de déclassement de notre influence diplomatique (...) et cela a des conséquences sur l'emploi et sur nos industries".
  • Vendredi 22 mars 2013

    Philippe Louis

    Philippe Louis
    « LA CFTC a-t-elle franchi la barre des 8 % donnant droit, selon la nouvelle règlementation, au titre de syndicat représentatif ? » Philippe Louis, président de la CFTC et invité cette semaine de l'émission Face aux Chrétiens sur KTO, affirme ne pas le savoir à ce jour. Il faudra donc attendre la décision du Haut conseil du dialogue social qui sera rendue le 29 mars, pour savoir si son syndicat franchira la barre des 8%, donnant droit au statut de syndicat représentatif national selon la nouvelle loi 2008. Pour Philippe Louis, quel que soit le résultat, que la CFTC passe ou non la barre des 8 %, il faut que ce syndicat chrétien continue d'exister. « Il devra se développer dans les 4 ans qui viennent et gagner 2%. » Concernant le dossier des retraites, le président de la CFTC estime que « l'âge des départs à la retraite est un faux débat » et que l'on peut s'interroger sur la durée des cotisations et l'espérance de vie en distinguant les métiers pénibles.
  • Vendredi 8 mars 2013

    Bernard Cazeneuve

    Bernard Cazeneuve
    Invité de Face aux chrétiens, Bernard Cazeneuve, ministre délégué aux Affaires européennes, estime que le redressement des finances publiques n'est pas l'horizon indispensable de l'Union européenne. " L'Europe ne doit pas oublier la croissance et la solidarité ".Par ailleurs, Bernard Cazeneuve conteste les propos de Nicolas Sarkozy, selon lequel François Hollande aurait défait tout ce qui avait été construit pendant son quinquennat. Pour le ministre délégué aux Affaires européennes la France et l'Allemagne trouvent des compromis sur tous les dossiers en cours.Interrogé sur le devenir des plats contenant de la viande de cheval, Bernard Cazeneuve considère qu'à partir du moment où le consommateur est informé, les plats peuvent être consommés par tout le monde. " Ce qui est bon pour les autres doit l'être pour chacun. Tout le monde doit être traité de la même manière ".