Face aux Chrétiens

Jeudi à 20h40

Présenté par Frédéric Mounier ou Dominique Gerbaud.

Émission créée en 1997 par le quotidien La Croix en partenariat avec le réseau des Radios chrétiennes francophones (RCF) et Radio Notre-Dame, Face aux chrétiens est le forum politique des médias chrétiens. Chaque semaine une personnalité de la vie politique, économique, sociale, intellectuelle ou religieuse est interrogée pendant une heure par les journalistes représentants les rédactions partenaires, offrant une véritable mise en perspective de l'actualité.

Face aux Chrétiens
Les vidéos de l'émission
  • Vendredi 26 octobre 2012

    Luc Chatel

    Luc Chatel
    Luc Chatel, député UMP de la Haute-Marne, invité de l'émission "Face aux chrétiens", soutien de Jean-François Copé pour la présidence de l'UMP, affirme qu'il n'y aura jamais d'alliance électorale avec le Front national. L'objectif de Jean-François Copé est au contraire "de ramener les électeurs qui ont pu être tentés par le vote Front national. L'UMP et le FN n'ont pas les mêmes valeurs". Pour Luc Chatel, "ce gouvernement navigue entre amateurisme et incompétence", et multiplie les cafouillages. Le président de la République n'était pas prêt à affronter la crise selon Luc Chatel. Le député UMP de la Haute-Marne attend beaucoup du débat autour du mariage homosexuel. Il ne sait pas s'il votera ou non pour le mariage homosexuel.
  • Vendredi 19 octobre 2012

    Corinne Lepage

    Corinne Lepage
    Corinne Lepage, présidente de Cap21 et députée européenne invitée de l'émission Face aux Chrétiens du 18 octobre 2012 annonce durant l'émission : "Je vais lancer un appel au rassemblement des familles du centre de sensibilités différentes qui souhaitent le succès de l'actuel président de la République." "Par pragmatisme, je veux aller au-delà des coupures habituelles entre droite et gauche. Pour défendre cette vision équilibrée de la politique, je suis en train de rassembler des politiques qui viennent pour certains du MoDem, pour d'autres des écologistes ou de la gauche, à parité avec des personnalités de la société civile. J'espère ainsi aboutir début 2013 à la création d'un nouveau mouvement." Sur la fermeture de Fessenheim en 2016 : "La date de 2016 fixée par François Hollande pour la fermeture du site me laisse perplexe. Il va falloir lancer des travaux extrêmement coûteux pour maintenir la centrale jusqu'à cette date. EDF parle de 100 millions d'euros. On va donc mettre beaucoup d'argent pour une centrale qu'on va fermer ? Je ne pense pas que cela soit vraiment intelligent en période de vaches maigres." Sur le projet de mariage pour tous : "Je propose un modus vivendi. Dans un souci de non-discrimination, on permettrait à tout le monde d'accéder à une forme d'union civile célébrée en mairie. Mais on supprimerait le mot de mariage afin qu'il soit réservé aux cultes. Cette distinction sémantique permettrait de concilier égalité des droits et respect des croyances. Quoi qu'il en soit, sur un tel sujet de société, comme sur celui du droit de vote des étrangers, je pense qu'il faut un référendum."
  • Vendredi 12 octobre 2012

    Malek Boutih

    Malek Boutih
    Interrogé sur le projet de loi en faveur de la reconnaissance du mariage homosexuel, Malek Boutih, député Socialiste de l'Essonne, a répondu qu'il "comprend qu'on puisse être en désaccord avec le projet de loi en raison de ses convictions religieuses et de sa foi" d'autant qu'il est lui-même "issu d'une famille très religieuse et très pieuse", mais selon lui, " e projet de loi ne viole pas les consciences et n'institue pas de nouvelles normes de fonctionnement de la société, il s'agit juste d'une réforme du code civil". Et questionné sur les échecs des politiques successives pour régler les difficultés économiques et sociétales rencontrées dans les banlieues, l'ancien président de SOS racisme diagnostique que "l'argent de la politique de la ville a été utilisé pour sous-traiter les quartiers " et que ceux-ci " se sont dégradés et les centre-villes se sont embellis".
  • Vendredi 5 octobre 2012

    Hervé Morin

    Hervé Morin
    Hervé Morin, président du Nouveau Centre, précise que le Centre est au bord de la disparition, et que l'UDI,autour de Jean-Louis Borloo, s'annonce comme la dernière chance. D'autre part, à propos du mariage homosexuel,Hervé Morin s'est prononcé contre le projet du gouvernement. En effet, pour le député de l'Eure, le mariage entre un homme et une femme est sacré. En revanche, ce dernier est favorable à l'adoption par les couples homosexuels. "Il faut sortir de l'hypocrisie, puisqu'un célibataire peut aujourd'hui adopter". Aussi, Hervé Morin s'est prononcé en faveur de l'instauration d'une TVA sociale plutôt que la CSG. "Il faut sortir de la politique de la demande et faire une politique de l'offre. Le coût du travail en France explose à partir de 1,5 fois le SMIC".
  • Vendredi 28 septembre 2012

    Marielle de Sarnez

    Marielle de Sarnez
    Invitée de l'émission Face aux Chrétiens, Marielle de Sarnez, députée européenne de la région Ile-de-France et vice-présidente du MODEM précise qu'elle est « favorable au rassemblement de tous les centres ». Marielle de Sarnez souhaite, lors de la prochaine élection présidentielle, l'organisation de primaires , avec tous les candidats qui se réclament du Centre. Abordant les questions économiques et sociales, Marielle de Sarnez estime que les premières décisions prises par François Hollande sont intéressantes à condition qu'elles se confirment. Elle s'est prononcée contre le mariage homosexuel et en faveur d'une union civile avec les mêmes droits et les mêmes devoirs que le mariage. « Il faut aller plus loin que le PACS. »
  • Vendredi 21 septembre 2012

    Hervé Mariton

    Hervé Mariton
    Hervé Mariton, député UMP de la Drôme, invité de l'émission " Face aux chrétiens ", estime que la liberté de la presse ne se divise pas. Durant l'émission, Hervé Mariton a évoqué notamment, le projet de mariage homosexuel et le duel entre Jean-François Copé et François Fillon, pour la direction de l'UMP.
  • Vendredi 14 septembre 2012

    Olivier Faure

    Olivier Faure
    Interrogé notamment sur le mariage homosexuel par les journalistes de Face aux chrétiens,Olivier Faure,député PS de Seine-et-Marne précise qu'il s'agit "d'un débat important pour les français "et que cela constitue"une évolution profonde".Selon lui, cette possibilité est après le PACS,"un nouveau pas vers l'égalité ".
  • Vendredi 7 septembre 2012

    Valérie Pécresse

    Valérie Pécresse
    Invité de l'émission Face aux Chrétiens, Valérie Pécresse, député UMP des Yvelines, ancien ministre, soutien actif de François Fillon insiste sur les concurrences désastreuses entre les ministres du gouvernement actuel et sur le manque de stature de Jean-Marc Ayrault, actuel 1er ministre.Pour elle, la présidence de l'UMP a besoin d'un homme qui ait " 'autorité de François Fillon".
  • Vendredi 29 juin 2012

    Robert Rochefort

    Robert Rochefort
    Invité de l'émission Face aux Chrétiens, Robert Rochefort, député européen et vice-président du MODEM estime qu'" on ne sortira de la crise que par le fédéralisme ". Robert Rochefort pense qu'Angela Merkel et un certain nombre de socialistes font chacun " des petits pas " dans ce sens, pour aboutir un jour, aux Etats-Unis d'Europe.
  • Vendredi 22 juin 2012

    Jean-Vincent Placé

    Jean-Vincent Placé
    Jean-Vincent Placé, président du groupe écologiste au Sénat. Invité de l'émission Face aux Chrétiens, Jean-Vincent Placé, président du groupe écologiste au Sénat, a estimé qu'en matière d'impôts, " il faudra aller plus loin.Le président du groupe écologiste au Sénat, a notamment cité ce qui concerne les revenus: le patrimoine, les donations, les niches fiscales mais aussi l'impôt sur les sociétés.