Face aux Chrétiens

Jeudi à 20h40

Présenté par Frédéric Mounier ou Dominique Gerbaud.

Émission créée en 1997 par le quotidien La Croix en partenariat avec le réseau des Radios chrétiennes francophones (RCF) et Radio Notre-Dame, Face aux chrétiens est le forum politique des médias chrétiens. Chaque semaine une personnalité de la vie politique, économique, sociale, intellectuelle ou religieuse est interrogée pendant une heure par les journalistes représentants les rédactions partenaires, offrant une véritable mise en perspective de l'actualité.

Face aux Chrétiens
Les vidéos de l'émission
  • Vendredi 8 mars 2013

    Bernard Cazeneuve

    Bernard Cazeneuve
    Invité de Face aux chrétiens, Bernard Cazeneuve, ministre délégué aux Affaires européennes, estime que le redressement des finances publiques n'est pas l'horizon indispensable de l'Union européenne. " L'Europe ne doit pas oublier la croissance et la solidarité ".Par ailleurs, Bernard Cazeneuve conteste les propos de Nicolas Sarkozy, selon lequel François Hollande aurait défait tout ce qui avait été construit pendant son quinquennat. Pour le ministre délégué aux Affaires européennes la France et l'Allemagne trouvent des compromis sur tous les dossiers en cours.Interrogé sur le devenir des plats contenant de la viande de cheval, Bernard Cazeneuve considère qu'à partir du moment où le consommateur est informé, les plats peuvent être consommés par tout le monde. " Ce qui est bon pour les autres doit l'être pour chacun. Tout le monde doit être traité de la même manière ".
  • Vendredi 22 février 2013

    Jean-Paul Delevoye

    Jean-Paul Delevoye
    Invité de " Face aux chrétiens ", Jean-Paul Delevoye, président du Conseil économique, social et environnemental estime que la pétition déposée par les opposants au mariage gay n'est pas constitutionnellement recevable. Jean-Paul Delevoye précise par ailleurs, qu'au-delà de la recevabilité de la pétition, le Bureau du Conseil économique, social et environnemental devra le 26 février prochain, formuler une réponse aux 700 000 pétitionnaires opposés au mariage homosexuel.
  • Vendredi 15 février 2013

    Jean-Luc Pouthier

    Jean-Luc Pouthier
    Invité de Face aux chrétiens, Jean-Luc Pouthier, journaliste et historien, ancien conseiller culturel auprès de l'ambassade de France auprès du Saint-Siège, commente la renonciation du Pape en avançant que "des raisons de santé ne sont peut-être pas la seule explication" mais que Benoît XVI a été très affecté par les trahisons au sein de la Curie" et que "cela a peut-être précipité sa décision". Mais contrairement au sociologue Olivier Bobineau qui voit dans l'annonce du Souverain pontife une crise de l'Église et de son organisation, Jean-Luc Pouthier affirme que "l'Église n'est pas une démocratie" et que "transformer l'Église en démocratie, c'est la faire disparaître". Par ailleurs, il précise que dans un contexte où "sur 6,5 milliards d'individus sur Terre, et où il y a plus d'1,2 milliard de catholiques, pourquoi ne pas imaginer restaurer les patriarcats, institutions ayant existé et plutôt bien fonctionné ?"
  • Vendredi 8 février 2013

    Christine Boutin

    Christine Boutin
    Invitée de l'émission Face aux Chrétiens et interrogée sur la proposition des députés Kosciusko-Morizet et Fasquelle de créer à la place du " Mariage pour tous " une " Alliance civile " à destination des personnes de même sexe, Christine Boutin rétorque que " soit on est pour le mariage pour tous soit on est contre " et que l'idée d'une Union ou Alliance civile entraine de fait une " stigmatisation " et se révèle " inconstitutionnelle " et qu'en plus " cela ne sera de toute façon pas acceptée par la communauté homosexuelle. " Rebondissant sur le retrait de la PMA du projet de loi sur le mariage pour tous et les atermoiements de la gauche autour du renvoi de cette question devant le Comité National Consultatif d'Ethique, la présidente du Parti Chrétien-Démocrate avoue que même si pour elle Najat Vallaud-Belkacem a " la beauté et les idées du diable ", elle a raison sur le fait que le CCNE est un organisme " consultatif " mais que de toute façon rien ne peut se décider au niveau bioéthique sans l'avoir préalablement consulté. Interrogée sur la personne qui lui avait offert des fleurs lors du débat parlementaire sur le PACS en 1998, Christine Boutin n'a pas voulu donner de nom mais a indiqué qu'à l'époque " le Premier ministre Lionel Jospin, l'avait qualifiée de marginale et d'outrancière " et qu'aujourd'hui elle " constate avec joie qu'il vit avec une marginale et une outrancière. " Sur le débat actuel, "Je n'ai pas une virgule ni un point à retirer sur la magnifique démonstration de madame Sylviane Agacinski ! ", a-t-elle conclut avec le sourire.
  • Vendredi 1 février 2013

    Annick Lepetit

    Annick Lepetit
    Invitée de l'émission Face aux Chrétiens, Annick Lepetit, porte-parole du groupe Socialiste, Républicain et Citoyen à l'Assemblée Nationale, estime que la publication de la circulaire de Christiane Toubira sur la GPA, au début du débat sur la mariage pour tous n'était pas le meilleur timing qui soit. La députée PS de Paris trouve qu' "en France, on a du mal à sortir d'une approche biologique de la filiation". Ceci explique les réticences en matière d'adoption pour les homosexuels.
  • Vendredi 25 janvier 2013

    Bernard Debré

    Bernard Debré
    Bernard Debré, député UMP de Paris et invité de l'émission Face aux Chrétiens sur KTO, précise que " si François Fillon n'est pas candidat, ce qui semble être le cas, Nathalie Kosciusko-Morizet serait pour les élections municipales à Paris, la meilleure candidate pour la Droite. "Concernant le mariage pour tous, Bernard Debré se dit " persuadé que la Constitution autorise le recours au référendum pour trancher sur cette question. "Interrogé sur la pilule de 3 ème génération, le professeur Bernard Debré, urologue, estime que " les médecins, sous la pression des laboratoires pharmaceutiques n'ont pas entendu les avertissements qui datent de 1995. "
  • Vendredi 18 janvier 2013

    Jean-Vincent Placé

    Jean-Vincent Placé
    Invité de l'émission Face aux Chrétiens sur KTO, Jean-Vincent Placé, Président du groupe Europe Ecologie les Verts au Sénat, rappelle qu'il est favorable au mariage pour tous et à la procréation médicalement assisté pour les couples homosexuels mais se dit " complètement opposé à la gestation pour autrui ". Interrogé en plateau sur la guerre au Mali, Jean-Vincent Placé dit prendre ses distances avec Noël Mamère, estimant que " le Président de la République a pris la bonne décision ". Concernant l'implication du gouvernement sur les questions énergétiques et environnementales, le sénateur écologiste " attend de voir " mais pense que " le volet écologique notamment en matière d'énergie et de fiscalité écologique seront des sujets de cette année ".
  • Vendredi 11 janvier 2013

    Claude Greff

    Claude Greff
    Invitée de "Face aux Chrétiens", Claude Greff, ancienne Secrétaire d'Etat à la famille, explique durant l'émission pourquoi elle va manifester pour la première fois de sa vie dans la rue, et ce sera contre le mariage pour tous. La députée UMP pense qu'il est à ce sujet "dangereux de permettre l'adoption par les couples homosexuels" et leur propose "d'opter pour l'adoption simple qui est actuellement possible et qui permet déjà à tout célibataire d'adopter un enfant retiré à ses parents." Concernant l'avenir de l'UMP, Claude Greff" se réjouit de la fin de la guerre à l'UMP entre François Fillon et Jean-François Copé". Elle "refuse par ailleurs une droitisation de son parti".
  • Vendredi 4 janvier 2013

    Jean-Luc Bennahmias

    Jean-Luc Bennahmias
    Invité de l'émission Face aux Chrétiens sur KTO, Jean-Luc Bennahmias, vice-président du MODEM, aurait "préféré l'union civile plutôt qu'un mariage pour tous", mais il est maintenant favorable à cet engagement de François Hollande.Interrogé sur l'Europe, le député européen suggère que l'Europe ait "un budget totalement autonome en lançant un plan Marshall Europe", et qu'ainsi l'Europe soit mieux acceptée des français. Concernant l'avenir du Modem dont il est le vice-président, selon lui "la vie politique française est figée" et le "MODEM permet à des gens venus d'horizons différents de faire de la politique autrement."
  • Vendredi 21 décembre 2012

    Jean-Luc Mélenchon

    Jean-Luc Mélenchon
    Invité de l'émission Face aux Chrétiens sur KTO, Jean-Luc Mélenchon, co-président du Parti de Gauche, s'inquiète "des mouvements au sein du capital D'EADS et de la menace qui pèse sur ce secteur stratégique". Interrogé sur la publication du rapport Sicard, Jean-Luc Mélenchon député européen se déclare "favorable à l'idée du suicide assisté". Et au sujet du mariage pour tous, Jean-Luc Mélenchon, co-président du parti de Gauche, se dit "favorable à la PMA (Procréation Médicalement Assistée) pour les femmes mais opposé à la gestation pour autrui, pour les couples-Hommes".