Ce soir, Frank Sanson raconte au travers de son Documentaire "Pygmées à ciel ouvert" la situation dramatique que vivent les populations Pygmées présentes en Afrique centrale, dont personne n’entend parler en Europe, mais où l’Eglise joue un rôle majeur.

Les Pygmées sont l’un des plus vieux peuples du monde dont l’origine remonterait à - 52 000 ans avant Jésus-Christ. Ils se considèrent encore comme un « peuple de la forêt », étant donné la place fondamentale que celle-ci occupe dans leur culture, leur régime alimentaire et leur histoire.

Aujourd’hui, les Twa, les Aka, les Baka ou les Mbuti (près de 500 000 personnes), sont répartis dans plusieurs pays : la République centrafricaine, la République démocratique du Congo (RDC), le Rwanda, l’Ouganda et le Cameroun.

Mais ils souffrent de graves problèmes comme le racisme, la déforestation, qui contribuent tous à un état de santé déplorable et à la violence. Souvent considérés comme des êtres inférieurs par la population locale, les Pygmées sont heureusement aidés par des religieux catholiques. Ces derniers oeuvrent à leur intégration dans la société, leur donnant tout d’abord un accès à l´éducation et aux premiers soins.

Franck Sanson nous entraîne ainsi au Cameroun auprès des Soeurs du diocèse de Kribi et de plusieurs pygmées, que l´on appelle là-bas les Bagyeli. Le réalisateur a notamment donné la parole à des Bagyeli devenus catholiques, et qui ont fait le choix d´abandonner leur mode de vie traditionnel.

Documentaire à voir sur KTO ce lundi 9 janvier 2017 à 20h40, et à revoir ensuite sur cette page.

 

Pygmées à ciel ouvert