Contenu sponsorisé Bannière don générique Bannière don générique

Benoît XVI en Afrique - KTO suit le Pape

Benoît XVI en Afrique - KTO suit le Pape

 

 KTOMag 164

 Article paru dans le N°164 de
KTOMag, le Journal des programmes de KTO.

 Abonnez vous à KTOMag   

Benoît XVI se rend en Afrique pour sa première visite pastorale et en prévision du prochain Synode spécial.

KTO mobilise l'antenne pour suivre cet évènement, comme nous l'explique Philippine de Saint Pierre.

Philippine_de_Saint_Pierre

Quels sont les moyens mis en œuvre par KTO pour le voyage du Pape en Afrique ?

Tous les voyages du Pape sont importants pour KTO, et nous déployons chaque fois beaucoup d'énergie pour permettre aux téléspectateurs de vivre ces déplacements dans leur intégralité. Mais peut être y a-t-il encore plus d'enjeux pour nous autour de cette visite en Afrique, parce qu'une vieille histoire commune unit la France à l'Afrique, parce qu'il y a de nombreux ressortissants des communautés africaines parmi les catholiques de France, et enfin parce que nous avons des liens avec de nombreuses petites télévisions catholiques d'Afrique.

Concrètement que va proposer KTO pour accompagner cet évènement ?

Nous avons la chance d'avoir été accrédités à bord du vol papal. Nous pourrons donc commencer nos reportages par l'entretien que le Pape donne traditionnellement aux journalistes dans l'avion, au cours duquel il explique les grandes lignes de sa visite et les jours suivants, nous pourrons le suivre au plus près. Chaque jour, avec Antoine-Marie Izoard, nous enverrons trois flashs ou interviews pour éclairer les événements. Bien sûr, nous diffuserons en direct toutes les rencontres publiques et les messes célébrées par Benoît XVI au Cameroun et en Angola.

Et pour mettre ce voyage en perspective ?

D'abord il faut revenir à l'un des buts de ce voyage : la remise aux évêques d'Afrique de l'intrumentum laboris, c'est-à-dire l'outil servant au travail préparatoire du prochain synode pour l'Afrique qui se tiendra a Rome en Octobre. A travers son discours aux évêques du continent, Benoît XVI nous dira comment il envisage ce synode pour une Eglise d'Afrique confrontée à de nombreux défis : le rôle des catholiques face à la pauvreté et aux conséquences des guerres ou des conflits locaux, la formation des prêtres, la participation des laïcs à la vie ecclésiale, la transmission de la foi etc.
Pour essayer de décrypter tout cela, d'entrer dans une meilleure compréhension des réalités locales, il y aura un débat, le jeudi 19 mars, dans l'émission « Parlons-en », animée par David Milliat et Sébastien Lacroix (un confrère venu notre « petite sœur », la télévision catholique canadienne, que nous accueillons avec joie parmi nous en mars).

On dit que Benoît XVI va en Afrique, mais en réalité, il ne visite que deux pays...

Les frontières en Afrique n'ont pas toujours une signification profonde. Ces deux pays semblent avoir été choisis pour « représenter » en quelque sorte toute l'Afrique. Au plan linguistique, par exemple, le Cameroun, qui fut colonie allemande, est à la fois anglophone et francophone, tandis qu'en Angola on parle Portugais. Les camerounais présentent souvent leur pays, situé à la jonction entre l'Afrique centrale et l'Afrique occidentale, comme une « Afrique en miniature » du fait de la variété de ses paysages, climats et populations : mer et montagne, savane et forêt tropicale, et pas moins de 240 ethnies... Au Cameroun les premiers missionnaires furent des protestants, arrivés vers 1840, 50 ans avant les catholiques. L'Angola, qui est en Afrique australe, fête pour sa part les 500 ans de l'arrivée de la foi catholique sur ses côtes ! Quelle diversité en deux pays seulement !

Comment KTO nous aidera-t-elle à percevoir cette diversité de l'Afrique, à l'antenne ?

Bénédicte Touchard, qui s'occupe des achats et coproductions documentaires, a préparé une sélection de films concernant l'église en Afrique. Un documentaire nous emmènera ainsi à la découverte de la diversité religieuse du Cameroun. Nous réfléchirons sur le traitement médiatique des massacres du Rwanda. Nous irons à la rencontre de l'Eglise d'Afrique du Sud, presque 15 ans après la fin de l'Apartheid. Au long de la semaine, nous découvrirons, le christianisme éthiopien, une religieuse dans son dispensaire du Mali, des volontaires en coopération au Cameroun, la société des Pères Blanc, Les Filles du Saint Cœur de Marie (première congrégation autochtone de l'Afrique), etc.

Propos recueillis par Béatrice Côte de Soux