Jeudi 02 juillet 2015, Sts Processus et Martinien

Vidéo du jour

Equateur Equateur

Eglises du Monde
01/07/2015
26mn

Nos émissions

Les Mardis des Bernardins

Mardi à 20h40

Débat retransmis depuis le Collège des Bernardins. Un panel d'intervenants venus de différents horizons éclaire la question du jour.

Plus d'informations sur le site des Bernardins, en suivant ce lien.

 
  • Envoyer

    Envoyer à un ami
  • Lire

    Voir la video

Cette semaine

Un an après la chute de Mossoul, quelles perspectives pour la région ?
Le 10 juin 2014, la ville de Mossoul, deuxième ville d’Irak, tombait aux mains de l’Etat islamique. 500 000 personnes, parmi lesquelles les minorités Yézidis et chrétiennes mais aussi des musulmans chiites ont été contraints à fuir sous la menace. Pendant des mois, la coalition internationale a effectué des bombardements aériens pour stopper l’avancée de Daech. Mais pourquoi ne parvient-elle pas à vaincre les combattants de l’ « Etat islamique » ? Et quelles sont les perspectives pour les minorités réfugiées pour la plupart à Erbil ? Débat avec Gérard Chaliand , spécialiste des conflits armés, Jean-Christophe Peaucelle, Conseiller pour les affaires religieuses du Ministère des Affaires étrangères, Père Muhannad Al Tawil, dominicain irakien et curé de la Paroisse Saint-Ephrem des  chaldéens de Lyon.

 

Les vidéos de l'émission

Les Mardis des Bernardins - Diffusé le 30/06/2015 / Durée :52 mn

Un an après la chute de Mossoul, quelles perspectives pour la région ?

Le 10 juin 2014, la ville de Mossoul, deuxième ville d’Irak, tombait aux mains de l’Etat islamique. 500 000 personnes, parmi lesquelles les minorités Yézidis et chrétiennes mais aussi des musulmans chiites ont été contraints à fuir sous la menace. Pendant des mois, la coalition internationale a effectué des bombardements aériens pour stopper l’avancée de Daech. Mais pourquoi ne parvient-elle pas à vaincre les combattants de l’ « Etat islamique » ? Et quelles sont les perspectives pour les minorités réfugiées pour la plupart à Erbil ? Débat avec Gérard Chaliand , spécialiste des conflits armés, Jean-Christophe Peaucelle, Conseiller pour les affaires religieuses du Ministère des Affaires étrangères, Père Muhannad Al Tawil, dominicain irakien et curé de la Paroisse Saint-Ephrem des  chaldéens de Lyon.

  • Lire

    Voir la video
  • Réagir

    Nous envoyer un commentaire
  • Envoyer

    Envoyer à un ami
Les Mardis des Bernardins - Diffusé le 23/06/2015 / Durée :52 mn

Les écrans nous abrutissent-ils ?

Refusant tout à la fois une méfiance abusive et un engouement excessif, comment définir la juste place qu'il convient d'accorder à ces écrans ? Pour cela, il nous semble nécessaire de replacer cette « révolution du numérique » dans un temps long, la comparant avec d'autres bouleversements majeurs dans notre rapport au texte. En outre, il faudrait explorer les conséquences qu'ont ces nouvelles pratiques sur la formation du cerveau. Avec la participation de : Alain Bentolila, professeur de linguistique à l'université Paris-Descartes ; Patrick Boucheron, professeur d'histoire du Moyen Âge , université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (LAMOP) ; Damien Le Guay, philosophe, maître de conférences à HEC, enseignant à l'espace éthique de l'APHP ; Elena Pasquinelli, chargée de mission Fondation La main à la pâte, membre associé Institut Jean Nicod - département d'études cognitives, ENS, Paris.

  • Lire

    Voir la video
  • Réagir

    Nous envoyer un commentaire
  • Envoyer

    Envoyer à un ami
Les Mardis des Bernardins - Diffusé le 16/06/2015 / Durée :52 mn

Le chercheur face à la maladie

Quelle position éthique le chercheur doit-il adopter face à son objet d'étude ? Comment traiter cette question lorsque derrière cet objet ce sont des patients, hommes, femmes et enfants, confrontés à la souffrance ? Comment concilier les ambitions scientifiques d'une médecine toujours plus dépendante des technologies et respect de l'Homme ? Derrière ces interrogations, c'est aussi le thème sensible de l'accès pour tous aux soins modernes qui se profile. Pour notre désormais traditionnel rendez-vous avec le Collège de France, trois professeurs de cette institution, quotidiennement confrontés à la maladie, reviennent sur leur expérience. Avec la participation de : Dr. Alain Fischer, professeur d'immunologie pédiatrique et chercheur en biologie, titulaire de la chaire de médecine expérimentale au Collège de France ; Dr. Philippe Sansonetti, professeur au Collège de France, professeur à l'Institut Pasteur ; Hugues de Thé, professeur à l'Université Paris Diderot et titulaire de la chaire d'oncologie cellulaire et moléculaire du Collège de France.

  • Lire

    Voir la video
  • Réagir

    Nous envoyer un commentaire
  • Envoyer

    Envoyer à un ami
Les Mardis des Bernardins - Diffusé le 09/06/2015 / Durée :52 mn

Au coeur du devoir de vigilance : réconcilier l'éthique, le consommateur et l'entreprise

Le 24 avril 2013, un immeuble qui abritait plusieurs usines textiles s'est effondré au Bangladesh causant la mort de 1 129 personnes. Dans les décombres, les étiquettes de grandes marques de vêtements européennes et françaises. Deux ans après ce drame, le 30 mars dernier, les députés français adoptent un texte instaurant un « devoir de vigilance » pour les entreprises françaises à l'égard de leurs sous-traitants. Adopté, le texte est toujours bien loin de faire l'unanimité chez les acteurs concernés. Pour les uns, il s'agit d'un texte a minima, pour les autres, d'un texte beaucoup trop flou et dangereux pour la compétitivité. Entreprises multinationales, politiques, ONG, consommateur et citoyens, sommes-nous tous responsables ? Face à la concurrence et devant la globalisation de notre économie et des nouveaux enjeux environnementaux et sociétaux, comment agir et réagir ? Avec la participation de : Guy Aurenche, président du CCFD-Terre Solidaire, avocat honoraire, auteur de « La solidarité, j'y crois ! » ; Danielle Auroi, présidente de la commission des Affaires européennes de l'Assemblée nationale, rapporteure de la proposition de loi sur le devoir de vigilance des entreprises ; Sandra Cossart, responsable du programme « Globalisation et Droits Humains », association Sherpa.

  • Lire

    Voir la video
  • Réagir

    Nous envoyer un commentaire
  • Envoyer

    Envoyer à un ami
Les Mardis des Bernardins - Diffusé le 02/06/2015 / Durée :52 mn

Le souci éthique : pierre angulaire ou fioriture inutile ?

Ethique médicale, de conviction, environnementale, des affaires, consommation éthique et responsable, bioéthique... Dans tous les cas, l'éthique se veut répondre à la question « Comment agir le mieux possible ? ». Mais au fil des années, l'éthique est devenue un terme à la mode dans notre société, dans le monde politique, dans les milieux du marketing mais aussi dans le monde de la santé. Le recours excessif à cette notion semble l'avoir usée. Est-elle toujours pertinente ? Comment avoir encore foi en elle, et ne pas y voir un ensemble de concepts abstraits, pleins de promesses pas toujours concrétisées ? Les Mardis des Bernardins vous proposent de revenir sur le sens profond de cette notion. Avec la participation de : Corine Pelluchon, professeur de philosophie à l'université de Besançon ; Didier Sicard, professeur de médecine à l'université Paris Descartes.

  • Lire

    Voir la video
  • Réagir

    Nous envoyer un commentaire
  • Envoyer

    Envoyer à un ami