Jeudi 18 septembre 2014, St Joseph de Cupertino

Nos émissions

Les Mardis des Bernardins

Mardi à 20h40

Conférence-débat retransmise depuis le Collège des Bernardins. Un orateur principal et deux exposés plus brefs en contrepoint permettent d'éclairer la question du jour.

Plus d'informations sur le site des Bernardins, en suivant ce lien.

Diffusé dans
 
  • Envoyer

    Envoyer à un ami
  • Lire

    Voir la video

Cette semaine

La République a-t-elle oublié son école ?
La République a-t-elle oublié son école ? En comptant le nombre d'élèves qui échouent en classe, on peut le croire. En observant que, en France, l'impact du milieu familial sur les résultats scolaires est le plus élevé de tous les pays de l'OCDE, on peut sérieusement s'inquiéter, et ce d'autant que les conséquences, tant pour les personnes concernées que pour la société et l'économie, sont dramatiques. L'égalité des chances n'est-elle pas un leurre, la promotion sociale grâce à l'école un mirage, l'école républicaine un mythe ? Comment faire pour reconstruire cette dernière ? C'est à ces questions que ce Mardi des Bernardins tentera de répondre. Intervenants : Monique Aquilina, directrice de la Cité scolaire Pasteur de Neuilly-Sur- Seine ; Fernand Girard, délégué général à l'Enseignement Catholique ; Bernard Hugonnier, maître de conférences à Sciences Po, ancien directeur adjoint pour l'éducation à l'OCDE et co-responsable du séminaire École et République du Collège des Bernardins.

 
  • Envoyer

    Envoyer à un ami

La semaine prochaine

Charles Péguy, anticlérical et théologien ?
Intervenants : Claire Daudin, ancienne élève de l'ENS, écrivaine, présidente de L'amitié Charles Péguy ; Père Robert Scholtus, prêtre du diocèse de Metz, membre de L'amitié Charles Péguy, auteur d'une thèse sur la pensée de Péguy.

 

Les vidéos de l'émission

Les Mardis des Bernardins - Diffusé le 16/09/2014 / Durée :52 mn

La République a-t-elle oublié son école ?

La République a-t-elle oublié son école ? En comptant le nombre d'élèves qui échouent en classe, on peut le croire. En observant que, en France, l'impact du milieu familial sur les résultats scolaires est le plus élevé de tous les pays de l'OCDE, on peut sérieusement s'inquiéter, et ce d'autant que les conséquences, tant pour les personnes concernées que pour la société et l'économie, sont dramatiques. L'égalité des chances n'est-elle pas un leurre, la promotion sociale grâce à l'école un mirage, l'école républicaine un mythe ? Comment faire pour reconstruire cette dernière ? C'est à ces questions que ce Mardi des Bernardins tentera de répondre. Intervenants : Monique Aquilina, directrice de la Cité scolaire Pasteur de Neuilly-Sur- Seine ; Fernand Girard, délégué général à l'Enseignement Catholique ; Bernard Hugonnier, maître de conférences à Sciences Po, ancien directeur adjoint pour l'éducation à l'OCDE et co-responsable du séminaire École et République du Collège des Bernardins.

  • Lire

    Voir la video
  • Réagir

    Nous envoyer un commentaire
  • Envoyer

    Envoyer à un ami
Les Mardis des Bernardins - Diffusé le 01/07/2014 / Durée :52 mn

Pourquoi cette volonté de légiférer sur la fin de vie ?

Alors que les affaires Bonnemaison et Lambert ont occupé une grande place dans l'actualité de ces derniers jours, le gouvernement a chargé les députés UMP Jean Leonetti et PS Alain Claeys de proposer des aménagements à la loi sur la fin de vie, une promesse de campagne du président Hollande. Jean Leonetti, qui est l'auteur de la loi de 2005 sur les droits des malades et la fin de vie, et son homologue devront remettre leurs propositions avant le 1er décembre. Soins palliatifs, prise en compte des désirs anticipés, respect de l'autonomie de la personne... nombreuses sont les questions qui pourraient faire l'objet d'évolutions législatives et mettre ainsi un terme à un certain nombre de confusions, parfois volontairement entretenues. Avec pour invités : le docteur Xavier Mirabel, conseiller médical d'Alliance Vita, le père Patrick Verspieren, spécialiste en éthique biomédicale, Suzanne Rameix, maître de conférence en philosophie morale et politique à la Faculté de médecine de Créteil.

  • Lire

    Voir la video
  • Réagir

    Nous envoyer un commentaire
  • Envoyer

    Envoyer à un ami
Les Mardis des Bernardins - Diffusé le 24/06/2014 / Durée :52 mn

Cellules souches embryonnaires et induites : un concept en évolution porteur d'espoir ?

Nous sommes aujourd'hui capables de transformer une cellule adulte spécialisée en cellule immature apte à remplacer n'importe quelle cellule de l'organisme.Les technologies permettant la reprogrammation cellulaire et la différenciation in vitro avancent très rapidement, suscitant espoirs, attentes et craintes face aux éventuelles stratégies de thérapeutiques chez l'homme. Discussion animée par P. Antoine Guggenheim, Directeur du Pôle de recherche avec Edith Heard, Professeur au Collège de France, Chaire d'Épigénétique et mémoire cellulaire et Nicole Le Douarin - Professeur honoraire au Collège de France, secrétaire perpétuelle honoraire de l'Académie des sciences.

  • Lire

    Voir la video
  • Réagir

    Nous envoyer un commentaire
  • Envoyer

    Envoyer à un ami
Les Mardis des Bernardins - Diffusé le 17/06/2014 / Durée :52 mn

Le mensonge est-il permis ?

Le mensonge est-il un acte volontaire énonçant le contraire d'une vérité ou la dissimulation de la vérité ? Dans quelle mesure cet acte est-il acceptable ? Le mensonge est-il synonyme de manipulation ? Les religions monothéistes le considèrent comme un péché et invitent tout homme à le fuir et à ne chercher en toutes choses que la vérité, " Attachez-vous à la véracité ", " La vérité vous rendra libre ". Néanmoins, le mensonge n'est-il pas nécessaire dans certains cas afin de préserver la dignité humaine, de protéger un pays et son histoire des erreurs de ses dirigeants, d'éviter la révélation afin de préserver de la souffrance ? D'essayer de réparer ou d'ignorer le réel qui humilie et qui blesse ? Invités : Michèle Pappalardo - Magistrat à la Cour des comptes, Jean-Christian Petitfils - Historien et écrivain, P. Matthieu Villemot - Docteur en philosophie et Licence canonique de théologie.

  • Lire

    Voir la video
  • Réagir

    Nous envoyer un commentaire
  • Envoyer

    Envoyer à un ami
Les Mardis des Bernardins - Diffusé le 10/06/2014 / Durée :90 mn

Le Christianisme, promesse d'un humanisme pour la globalisation ?

L'Eglise est-elle en mesure de proposer un nouvel humanisme et un discours qui répondent aux angoisses et aux grands enjeux du monde contemporain ? Lors de sa leçon inaugurale, Andrea Riccardi avait justifié le choix du thème de sa Chaire « La globalisation, une question spirituelle ? » par la nécessité de s'interroger sur les formes que prend et les problèmes que soulève le fait de vivre en chrétien dans un monde qui a changé. A côté d'une globalisation ultra libérale et sécularisée, il existe un autre type de globalisation qui, loin de menacer les religions et les nations, est une opportunité pour elles, la globalisation des forces de l'esprit. Le concile Vatican II a préparé l'Eglise catholique à la mondialisation : il faut le prendre non comme une simple « mise à jour » pour l'Eglise mais comme un événement prophétique pour le monde. Avec la participation de : Mgr Reinhard Marx, Archevêque de Munich et Freising, président de la Conférence épiscopale allemande, membre de la commission de réforme de la Curie Romaine, coordinateur du Conseil pour l'économie ; Andrea Riccardi, président de la Chaire des Bernardins, fondateur de la Communauté de Sant'Egidio, ancien ministre de la Coopération internationale et de l'Intégration dans le gouvernement Mario Monti ; Cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, ancien président de la Conférence des évêques de France.

  • Lire

    Voir la video
  • Réagir

    Nous envoyer un commentaire
  • Envoyer

    Envoyer à un ami