La Confession, sans langue de buis / Sans Langue de Buis

Bon nombre de catholiques ont déserté la confession. Depuis plusieurs décennies, l'Église catholique est confrontée à une crise du sacrement de la réconciliation. Est-ce le mot qui fait peur ? À l´heure où les émissions de téléréalité proposent à leurs candidats de s´ouvrir dans leurs « confessionnaux » cathodiques, que propose l'Église catholique pour redonner au sacrement de réconciliation toute sa place dans la vie des fidèles ? « N´ayez pas peur de la confession » rappelle le pape François à la suite de ses prédécesseurs, car « la confession est le sacrement de la tendresse de Dieu, sa manière de nous embrasser ». Comment comprendre aujourd´hui le sens du péché, la contrition, de l´absolution, de la pénitence ? Des propositions trouvent un bon accueil auprès des plus jeunes générations. Pourquoi ? Il y a aussi des initiatives, comme l´application GOconfess, qui invitent à rendre ce sacrement plus accessible. En ce début de Carême, des chrétiens dialoguent sans langue de buis avec Mgr Jean-Pierre Batut, évêque de Blois. Participez au débat en posant vos questions par mail sanslanguedebuis@ktotv.com et en direct pendant l´émission sur Twitter et Facebook avec #SLBuis.

Diffusé le 16/02/2018 / Durée : 52 minutes Nous écrire
Les prochains "Sans Langue de Buis" sur KTO
  • 23/09/2018 12:54 : La lutte contre les abus sexuels, Sans langue de Buis
  • 24/09/2018 03:03 : La lutte contre les abus sexuels, Sans langue de Buis
  • 24/09/2018 11:40 : La lutte contre les abus sexuels, Sans langue de Buis
Sans Langue de Buis

Un vendredi par mois à 20h40.

Autour d’une thématique chaque mois, plusieurs chrétiens font part de leurs questions ou de leurs expériences à un évêque invité sur le plateau de KTO. L’évêque, en pasteur, échange avec eux sans langue de buis, réfléchit avec eux pour les aider à vivre leur foi au quotidien. Un dialogue pastoral libre autour des grandes problématiques de notre société et des communautés chrétiennes. Animé par Etienne Loraillère.

Pour plus d'informations, allez sur cette page.

Sans Langue de Buis