L'Université de la Vie, avec Alliance Vita 

Du 22 janvier au 12 février, KTO et Alliance Vita proposent chaque mardi à 20h40 un condensé des conférences tenues dans le cadre de l'Univesité de la Vie, organisée par Alliance Vita.

 

La vie, sous pression?

Dans un contexte où de nombreuses idéologies s'imposent, comme le transhumanisme, l'antispécisme ou le malthusianisme ; avec une individualisation croissante qui aboutit à des "sociétés liquides", l'humanité connaît une véritable crise d'identité. L'homme lui-même est écartelé entre ces idéologies qui nient et fragilisent sa spécificité.

Conférence de l'Université de la Vie du lundi 11 février 2019.

 

La Vie, accueillie ?

Comment accueillie-t-on aujourd'hui l'être humain quand il est inattendu ou en difficulté ? En particulier, avec la maîtrise technique de la fertilité par l'accès à la contraception et à l'interruption volontaire de grossesse, quelles sont les injonctions et pressions qui pèsent aujourd'hui sur les femmes pour décider ou non de poursuivre une grossesse ? Parmi les conditions qui favorisent le mieux l'accueil de la vie, nous présenterons les contours de la famille durable.

Conférence de l'Université de la Vie du lundi 28 janvier 2019.

La vie, sous conditions ?

Avec les progrès du diagnostic anténatal, qui permet de déceler très tôt un handicap chez l'enfant à naître, ce qui amène parfois à une interruption médicale de grossesse, est-il encore possible d'accueillir inconditionnellement la vie de chaque être humain ? Cette question se pose aussi face aux cas de grande dépendance et de fin de vie, avec la tentation de l'euthanasie. 
Conférence de l'Université de la Vie du lundi 21 janvier 2019.

La vie, à tout prix ?

Quand les lois du marché s'invitent dans la procréation et que l'enfant devient une marchandise que l'on peut acquérir à n'importe quel prix, peut-on accepter toutes les techniques de procréation au nom du désir d'enfant ? Nous réfléchirons ensemble à d'autres chemins possibles, à une fécondité qui consent à ses limites.
Conférence de l'Université de la Vie du lundi 14 janvier 2019.​

LES CONFÉRENCES DE 2017:  

 

Vivre avec son temps

Pour cette première soirée, quatre intervenants issus de l'association Alliance Vita se succèdent pour apporter leur éclairage à l´occasion de la révision des lois bioéthiques en France. Tugdual Derville interroge la réalité de la notion d´individualisme intégral, en se demandant si nous en sommes des adeptes, et jusqu´où elle vient percuter la bioéthique. Henri de Soos démontre qu´il existe une éthique intemporelle malgré l´éphémérité des lois bioéthiques. Blanche Streb, quant à elle, met en avant un décodeur bioéthique permettant de comprendre les procédés dialectiques de notre temps. Enfin, Damien Desjonquères nous parle de la biopolitique, où la maîtrise de la puissance se trouve au service de l´intérêt général.

Etre présent

En cette deuxième soirée de l´Université de la Vie 2018, organisée et animée par Alliance Vita, quatre invités se penchent sur la question du « temps présent ». Valérie Boulanger, responsable des services d´écoute « sos bébé », évoque le temps à travers ceux de la grossesse et de la maternité. Le philosophe François-Xavier Bellamy s´intéresse quant à lui au temps réel. Tugdual Derville, de son côté, nous présente son décodeur bioéthique en se demandant comment être présents dans le débat. Enfin, la déléguée générale adjointe d´Alliance Vita, Caroline Roux, nous convie à être présents auprès des plus fragiles.