La Vie des Diocèses

Lundi à 21h45

A la rencontre des forces vives de l’Église catholique en France et en Belgique. Chaque semaine, un évêque est reçu par Charles François Brejon  pour remettre en perspective la vie et l’actualité de son diocèse. Comment l’Evangile est-il concrètement annoncé ? Quelles sont les priorités pastorales ? Reportages et interviews nourrissent un échange franc et direct.

La Vie des Diocèses
Les vidéos de l'émission
  • Lundi 10 décembre 2018

    Mgr Jean-Yves Nahmias - diocèse de Meaux

    Mgr Jean-Yves Nahmias - diocèse de Meaux
    « Baptisés pour annoncer » : voici la voie que l´Eglise catholique en Seine-et-Marne a ouverte cette année, après la clôture solennelle de son synode diocésain. Pendant deux ans, des milliers de catholiques ont cherché à comprendre comment être plus missionnaire et comment impliquer le plus de monde possible. Sur le plateau de La Vie des Diocèses, Mgr Jean-Yves Nahmias revient sur les grandes orientations pastorales qui en ont découlées. Département de l´Ile-de-France, jouxtant Paris, la Seine-et-Marne connaît un important dynamisme démographique. Plusieurs projets immobiliers d´ampleur ont été lancés pour préparer la présence de l´Eglise catholique dans les territoires qui, demain, seront très habités. Mgr Nahmias revient aussi dans cette émission sur l´attention aux vocations qui connaissent un bel essor depuis une dizaine d´années. L´évêque de Meaux encourage les prêtres comme les fidèles à être plus appelants et plus audacieux, notamment auprès des jeunes.
  • Lundi 3 décembre 2018

    Mgr Nicolas Brouwet - diocèse de Tarbes et Lourdes

    Mgr Nicolas Brouwet - diocèse de Tarbes et Lourdes
    Alors qu´est célébrée cette semaine la fête de l´Immaculée Conception, Mgr Nicolas Brouwet présente la vie de l´Eglise catholique dans les Hautes-Pyrénées, « une terre très mariale où beaucoup d´églises sont dédiées à Notre-Dame, comme si au moment des apparitions Marie était venue chez elle. » Après le pèlerinage diocésain qui a rassemblée plusieurs milliers de personnes au sanctuaire, l´évêque de Tarbes et Lourdes souligne la grâce particulière vécue ici par les pèlerins, en particulier à la grotte où la Vierge est apparue à la petite bergère Bernadette. Reportage avec les jeunes de la coloc´ Saint-Paul à Tarbes qui se sont engagés comme brancardiers pendant le pèlerinage. Focus aussi sur le « chemin de compassion » qui permet aux femmes ayant perdu un enfant (avortement, fausse-couche, suicide...) de vivre une démarche de guérison intérieure avec Marie. Passés depuis 2017 sous l´égide du Conseil pontifical pour la Nouvelle évangélisation par le Pape François, les sanctuaires doivent être avant tout « des lieux de mission avant d´être des lieux où l´on gère des locaux et des horaires de messes », exhorte Mgr Brouwet. L´évêque de Tarbes et Lourdes désire que cette attitude missionnaire imprègne toute l´activité des communautés catholiques des hautes-Pyrénées. Illustration avec l´équipe d´accompagnement des catéchumènes - ces adultes qui se préparent au baptême - qu´il a complètement refondée dans cette perspective.
  • Lundi 26 novembre 2018

    Mgr Bruno Grua - diocèse de Saint-Flour

    Mgr Bruno Grua - diocèse de Saint-Flour
    La récente mise en examen d´un prêtre du diocèse de Saint-Flour pour des agressions sexuelles commises sur quatre enfants d´une même fratrie a créé une onde de choc sur le territoire du Cantal. « Une honte partagée pas nous tous », se désole Mgr Bruno Grua qui se défend de la mauvaise gestion que la presse lui reproche. Diocèse rural par excellence, le diocèse de Saint-Flour connaît d´autres difficultés liées à sa physionomie. Mgr Grua a lancé une relecture du Synode diocésain de 2011, une grande réflexion pour répondre à cette interrogation : « Comment vivre l´Eglise de demain ? » S´il souligne qu´il attendait plus de résultats, Mgr Grua voit tout de même « un frémissement » dans l´engagement des jeunes. La présence des communautés chrétiennes dans un environnement vert suscite aussi des formes nouvelles d´engagement. Reportage dans la paroisse de Massiac, qui a obtenu le « label Eglise verte » pour son attention écologique.
  • Lundi 19 novembre 2018

    Mgr Robert Le Gall - diocèse de Toulouse

    Mgr Robert Le Gall - diocèse de Toulouse
    Avec la deuxième ville étudiante de France sur son territoire, la Haute-Garonne peut compter sur un foyer de jeunes énorme. Mgr Robert Le Gall se félicite du dynamisme des jeunes catholiques et de leur zèle missionnaire. Au marathon de Toulouse, ils ont ainsi couru pour Jésus en arborant un t-shirt barré de ce verset : « Viens et suis-moi ». Une manière originale d´évangéliser. A la rentrée, l´archevêque de Toulouse a publié sa « vision pastorale » pour le diocèse. Il exhorte les communautés catholiques à vivre dans l´unité. Un souci que porte le père Arthur de Leffe dans sa paroisse de Montastruc-la-Conseillère, aidé en cela par une formation au « management chrétien » : Talentheo, que Mgr Le Gall a suivie, lui aussi. La Vie des Diocèses a aussi rencontré le groupe « Place et parole des pauvres », à Toulouse. Des personnes en précarité se retrouvent pour proposer au diocèse des choses à mettre en place pour intégrer les pauvres à la vie de l´Eglise. « Une Eglise, avec, par et pour les pauvres, cela change tout », estime Mgr Le Gall.
  • Lundi 12 novembre 2018

    Mgr Jean-Paul Gusching - diocèse de Verdun

    Mgr Jean-Paul Gusching - diocèse de Verdun
    Les 100 ans de l´Armistice de la Première Guerre Mondiale ont été commémorés de manière bien évidemment particulière par le diocèse de Verdun et tout le département de la Meuse. Mgr Jean-Paul Gusching rappelle avec force la mission de l´Eglise catholique pour la paix sur cette terre qui porte encore en elle les stigmates des combats. L´évêque de Verdun rappelle aussi le devoir de mémoire, dont l´Ossuaire de Douaumont est un symbole. Mgr Gusching a aussi lancé depuis la rentrée une « année de l´appel ». Alors que les chrétiens, clercs comme laïcs, vieillissent, c´est un défi lancé à toutes les communautés catholiques locales. La Vie des Diocèses a recueilli le témoignage de vocation d´un jeune prêtre d´origine Palestinienne, le Père Awad Amer, curé de la paroisse Saint-Bernard de la Vallée de l´Othain. L´annonce de l´Evangile aux personnes éloignées de l´Eglise demeure, elle aussi, une priorité. Reportage dans la paroisse de Stenay, où la mission prend des visages inattendus. Le « on a toujours fait comme ça », que condamne le Pape François avec fermeté, y est battu en brèche.
  • Lundi 5 novembre 2018

    Mgr Pierre-Antoine Bozo - diocèse de Limoges

    Mgr Pierre-Antoine Bozo - diocèse de Limoges
    Ce samedi 3 novembre, les évêques de France réunis en assemblée plénière à Lourdes ont vécu une rencontre inédite avec des victimes d'abus sexuels commis par des clercs. Mgr Pierre-Antoine Bozo revient sur ce moment qui participe, à sa mesure, à "réparer les blessures dans leur corps et dans le corps de l'Eglise". Nommé évêque de Limoges en 2017, Mgr Bozo raconte aussi sa découverte de l'Eglise catholique dans le Limousin. Depuis un an, il sillonne les paroisses de ce territoire qui couvre les départements de la Haute-Vienne et de la Creuse, à la rencontre des communautés locales. Reportage à Saint-Eloi-des-Hauts-de-l'Aurence. Depuis la rentrée, de petites fraternités de prêtres se sont mises en place : des prêtres vivent ensemble pour éviter une trop grande solitude mais surtout pour se soutenir les uns les autres dans leur mission. Depuis le Concile Vatican II, où l'évêque de Limoges était assis aux côtés de l'évêque de Ouahigouya, au Burkina Faso, une amitié profonde est née entre les deux diocèses. Ce jumelage perdure encore aujourd'hui à travers notamment des envois de colis et des échanges de prière. "La charité du Christ nous presse et cela vaut dans les deux sens", souligne Mgr Bozo, fidèle à sa devise.
  • Lundi 29 octobre 2018

    Mgr Jean-Pierre Batut - diocèse de Blois

    Mgr Jean-Pierre Batut - diocèse de Blois
    « Une école fière de ses spécificités, qui rayonne sur son territoire, qui fait grandir l´intériorité et la vie spirituelle... » Voilà quelques-unes des sept nouvelles orientations que l´Enseignement catholique du Loir-et-Cher a publié comme « plan de bataille » pour les trois prochaines années. Pour Mgr Jean-Pierre Batut, évêque de Blois, les établissements catholiques doivent répondre fièrement à leur mission et être des lieux d´annonce de l'Évangile. Dans cette attention aux jeunes générations, le diocèse de Blois a organisé au lycée catholique de Pontlevoy, il y a quelques semaines, une école de prière pour les jeunes de 7 à 16 ans. « Une des réponses au désintérêt des jeunes pour l´Église », souligne Mgr Batut. Le diocèse de Blois a aussi pensé aux étudiants. Un foyer pour garçons a ouvert cette année avec six chambres disponibles, pour leur permettre de vivre une expérience de foi et réfléchir à leur vocation tout en poursuivant leurs études. Focus aussi sur la fête de la Saint-Louis, le saint patron du diocèse. Plus globalement, le Loir-et-Cher a vu passer sur son territoire une myriade de saints et de saintes dans son histoire. Mgr Batut souhaite d´ailleurs redonner toute sa place à la piété populaire.
  • Lundi 22 octobre 2018

    Mgr Luc Crepy - diocèse du Puy-en-Velay

    Mgr Luc Crepy - diocèse du Puy-en-Velay
    En Haute-Loire, de plus en plus de catholiques se mobilisent pour la défense de la Création. Inspiré par l´encyclique du Pape François Laudato Si´, le diocèse du Puy joue son rôle de « lanceur d´alertes ». Une grande marche pour « fêter la Création » a ainsi été organisée à Vals-près-Le Puy : une manière très concrète de sensibiliser petits et grands à la protection de la planète et leur donner des clés pour vivre concrètement l´écologie au quotidien. La défense de l´environnement, c´est aussi la défense de l´homme - la fameuse écologie intégrale chère au Pape François. Avec toutes les récentes affaires de pédophilie qui secouent l´Eglise catholique depuis plusieurs semaines, Mgr Luc Crepy, évêque du Puy-En-Velay et président de la Cellule permanente de lutte contre la pédophilie à la Conférence des évêques de France, fait le point. Dans le diocèse du Puy, une cellule de lutte prend le relais localement. Le Puy est aussi un point de départ historique du pèlerinage de Compostelle. Avec des motivations très diverses, des centaines de milliers de marcheurs prennent chaque année la route au départ de la cathédrale. Pour la plupart, ils passent aussi au moins une nuit dans un de nombreux lieux d´hébergement. Au « Camino », des catholiques sont actifs dans l´accueil. Une émission enregistrée lundi 1er octobre 2018.
  • Lundi 15 octobre 2018

    Mgr Pascal Delannoy - diocèse de Saint-Denis

    Mgr Pascal Delannoy -  diocèse de Saint-Denis
    Avec 43% de ses habitants qui ont moins de 30 ans, le département de la Seine-Saint-Denis est le plus jeune de France. Alors que le Synode sur les jeunes s´achève à Rome, La Vie des Diocèses a suivi le pèlerinage de rentrée du diocèse de Saint-Denis avec un groupe de jeunes parti des Pavillons-sous-Bois pour rejoindre le sanctuaire de Notre-Dame des Anges, à Clichy-sous-Bois. Parmi les 72 000 enfants de 8 à 11 ans qui vont au catéchisme en Ile-de-France, près de 6 000 viennent de Seine-Saint-Denis. Le diocèse a lancé une campagne à destination des fidèles. Ils sont invités à inviter au caté largement autour d´eux, les enfants comme les parents. « Toucher toute la famille est essentiel à la transmission de la foi », selon Mgr Pascal Delannoy, évêque de Saint-Denis. Dans le 93, la communauté musulmane est en forte expansion. Témoignage exceptionnel de Filip Pavilla, un homme dont la fille s´est convertie à l´islam et qui a créé un groupe de partage pour les parents confrontés à la même situation. Les évangéliques sont une autre communauté en forte croissance sur le territoire. Les « églises du réveil » attirent aussi les catholiques, qui n´hésitent pas à naviguer entre les deux.
  • Lundi 8 octobre 2018

    Mgr Xavier Malle - diocèse de Gap et Embrun

    Mgr Xavier Malle - diocèse de Gap et Embrun
    Depuis la fermeture de la frontière de Vintimille, les Hautes-Alpes sont devenus un lieu de passage privilégié des migrants vers la France. La fonte des neiges après l´hiver a révélé un drame nouveau aux yeux du monde : la montagne est devenue un cimetière de migrants. Nommé évêque de Gap et Embrun en 2017, Mgr Xavier Malle soutient avec force l´engagement des catholiques à accueillir ces populations démunies, envers et contre tout. L´Eglise catholique des Hautes-Alpes prend aussi sa place dans l´aide en haute-montagne. Le père Félix Caillet, curé du Guillestrois, est régulièrement appelé sur des lieux d´accidents, parfois de drames. Une mission où la frontière est ténue entre la mort et la vie. La Vie des Diocèses s´arrête aussi sur une actualité majeure du diocèse de Gap et Embrun : Notre-Dame du Laus fait peau neuve. A l´occasion de l´année Benoîte Rencurel - une bergère à qui la Vierge est apparue pendant 54 ans - et pour faire face à l´afflux toujours plus important de pèlerins et de visiteurs, le sanctuaire veut développer sa capacité d´accueil, tant dans ses structures que dans la mobilisation des fidèles.