Pape

  • Dimanche 11 novembre 2018

    "Se dépouiller du superflu pour suivre librement le Seigneur" : Angélus du 11 novembre 2018

    "Se dépouiller du superflu pour suivre librement le Seigneur" : Angélus du 11 novembre 2018
    Lors de la prière de l´Angélus, le Pape est revenu sur l´Évangile du jour, tiré du texte de Saint-Marc, qui revient sur deux figures opposées : le scribe et la veuve. François a précisé que ce jugement de Jésus sur les scribes dénonce l´instrumentalisation de la loi de Dieu à des fins de pouvoir personnel.
  • Mercredi 7 novembre 2018

    La vraie richesse se mesure dans le don : Audience générale du 7 novembre 2018

    La vraie richesse se mesure dans le don : Audience générale du 7 novembre 2018
    Dans le cadre de l´audience générale de ce mercredi matin, le Pape François a poursuivi sa série d´enseignements sur les Dix commandements en s´arrêtant cette fois sur cette phrase : «Tu ne voleras point».
  • Dimanche 4 novembre 2018

    «L´amour de Dieu et du prochain sont inséparables» : Angélus du 4 novembre 2018

    «L´amour de Dieu et du prochain sont inséparables» : Angélus du 4 novembre 2018
    Lors de la prière de l´Angélus ce dimanche, le Pape François s'est penché sur l´Evangile selon Saint Marc qui revient sur le premier commandement: celui de l´amour.
  • Samedi 3 novembre 2018

    Messe de suffrage aux cardinaux et évêques défunts

    Messe de suffrage aux cardinaux et évêques défunts
    La messe de suffrage est une messe célébrée pour le repos de l´âme d´un défunt. Celle-ci est plus particulièrement célébrée pour les cardinaux et évêques qui ont été rappelés à Dieu dans l´année qui vient de s´écouler. Le pape évoque donc la mémoire des évêques et en particulier des cardinaux qui sont ses proches, rend grâce pour leurs vies et incite à prier pour eux dans la communion des saints. Cette année, le Saint-Père ne manquera pas d´évoquer la mémoire et de prier pour les deux cardinaux français qui ont rejoint le Père depuis la précédente messe de suffrage : le cardinal Bernard Panafieu, archevêque émérite de Marseille, dont KTO avait retransmis les obsèques, le 17 novembre 2017 depuis la Major et le cardinal Jean-Louis Tauran, figure exceptionnelle de l´Église et du dialogue interreligieux auquel nous avions consacré une émission spéciale, le 6 juillet 2018. Le pape François nous appelle à confier « ces pasteurs du troupeau du Christ », selon son expression, « à la bonté miséricordieuse du Père et à renouveler notre reconnaissance pour le témoignage chrétien et sacerdotal qu´ils nous ont laissé ».
  • Vendredi 2 novembre 2018

    Messe de commémoration des fidèles défunts au cimetière Laurentino

    Messe de commémoration des fidèles défunts au cimetière Laurentino
    Messe célébrée par le pape François au cimetière Laurentino, qui comprend une partie réservée aux enfants morts-nés. Dans son homélie, relativement courte et prononcée sans texte préparé, le Pape François a insisté sur la dimension «réaliste, concrète» des textes proposés dans la liturgie en expliquant qu´elle relie les trois dimensions de la vie : le passé, le futur et le présent. «Aujourd´hui est un jour de mémoire du passé, pour nous souvenir de ceux qui ont marché avant nous, qui nous ont accompagné, qui nous ont donné la vie.» La mémoire permet de se sentir «enraciné» dans une histoire, dans un peuple, a expliqué le Pape, même si «parfois nous avons du mal à nous retourner pour réfléchir à ce qui nous est arrivé», a-t-il reconnu. Cette journée de mémoire est aussi un jour d´espérance, a expliqué François, en reprenant l´image de la Jérusalem céleste utilisée dans la Deuxième Lecture, tirée de l´Apocalypse de Saint-Jean. Elle traduit «l´espérance d´arriver là où l´amour nous a créés, là où l´amour nous attend». Enfin le Pape a aussi évoqué la troisième dimension, celle de «la route que nous devons faire». «Quelle sont les lumières qui m´aideront à ne pas me tromper de route ?». Le texte des Béatitudes, lu dans l´Évangile de la Toussaint qui avait été choisi pour cette messe, indique quelles sont ces lumières : «La douceur, la pauvreté d´esprit, la justice, la miséricorde, la pureté de coeur». Le Pape a donc invité à demander au Seigneur «la grâce de ne jamais perdre la mémoire», de ne jamais la cacher, mais aussi «la grâce de l´espérance» et «la grâce de comprendre quelles sont les lumières qui m´accompagneront sur la route pour ne pas me tromper, et ainsi arriver là où elles nous attendent avec beaucoup d´amour», a-t-il conclu.
  • Jeudi 1 novembre 2018

    La Toussaint est une vraie «fête de famille» : Angélus du 1er novembre 2018 (Toussaint)

    La Toussaint est une vraie «fête de famille» : Angélus du 1er novembre 2018 (Toussaint)
    En ce 1er novembre, la prière de l´Angélus était bien sûr consacrée au thème de la sainteté. Le Pape François a invité les fidèles à suivre concrètement les Béatitudes, à la manière des saints qui ne vivaient pas leur foi dans la «demi-mesure».
  • Mercredi 31 octobre 2018

    Dieu nous exhorte à un amour fidèle : Audience générale du 31 octobre 2018

    Dieu nous exhorte à un amour fidèle : Audience générale du 31 octobre 2018
    Lors de l´audience générale de ce mercredi matin, tenue sur la Place Saint-Pierre, le Pape François a poursuivi sa réflexion sur le sixième commandement, "Tu ne commettras pas l´adultère", en mettant en évidence le fait que «l´amour fidèle du Christ est la lumière pour vivre la beauté de l´affectivité humaine».
  • Dimanche 28 octobre 2018

    " Le Synode a été une bonne vendange" : Angélus du 28 octobre 2018

    " Le Synode a été une bonne vendange" : Angélus du 28 octobre 2018
    Promouvoir un "style synodal", une façon d´être et de travailler ensemble, jeunes et anciens : voilà bien l´un des premiers fruits du synode sur les jeunes, selon le Pape François qui est revenu sur cette expérience ecclésiale lors de la prière de l´Angélus ce dimanche.
  • Jeudi 25 octobre 2018

    Messe du Pèlerinage à la tombe de Saint-Pierre

    Messe du Pèlerinage à la tombe de Saint-Pierre
    Dans le cadre du Synode sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel, une marche a été organisée ce jeudi matin, en présence d´environ 300 participants qui ont convergé vers la basilique Saint-Pierre où une messe présidée par le cardinal Lorenzo Baldisseri a été célébrée en présence du Pape François. Le secrétaire général du Synode des évêques a invité à renouveler la profession de foi «dans le lieu où l´apôtre Pierre, avec le témoignage de sa vie, a confessé sa foi dans le Seigneur Jésus, mort et ressuscité». L´homélie a été prononcée par Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la Nouvelle Évangélisation, invitant à ce que «la profession de foi de Pierre devienne aussi la nôtre, c´est-à-dire donner notre vie au Seigneur Jésus», a-t-il souligné.
  • Mercredi 24 octobre 2018

    On ne plaisante pas avec l'amour : Audience générale du 24 octobre 2018

    On ne plaisante pas avec l'amour : Audience générale du 24 octobre 2018
    Poursuite du cycle de catéchèses sur les dix commandements, lors de l´audience générale ce matin, place Saint-Pierre. Le Pape est revenu aujourd´hui sur l´adultère qui fait référence à la fidélité : «aucun rapport humain n´est authentique sans fidélité et loyauté».