Emissions

  • Samedi 18 août 2018

    Mgr Éric de Moulins-Beaufort, nouvel archevêque de Reims

    Mgr Éric de Moulins-Beaufort, nouvel archevêque de Reims
    Le Pape François a nommé ce 18 août 2018, Mgr Éric de Moulins-Beaufort, archevêque métropolitain de l´archidiocèse de Reims, il était jusqu´à présent évêque auxiliaire de l´archidiocèse de Paris. L´installation de Mgr de Moulins-Beaufort aura lieu le dimanche 28 octobre 2018, à 16h, en la cathédrale de Reims.
  • Vendredi 17 août 2018

    20e dimanche ordinaire B - Intégrale

    20e dimanche ordinaire B - Intégrale
    Marie-Noëlle Thabut lit et commente l'intégralité des lectures du 20e dimanche du temps ordinaire, année B.
  • Jeudi 16 août 2018

    Un nouveau lieu de pèlerinage sur les traces de Mère Marie-Adèle Garnier

    Un nouveau lieu de pèlerinage sur les traces de Mère Marie-Adèle Garnier
    Le 15 août 2018, les Soeurs de Tyburn fêteront l'ouverture à Grancey-le-Château dans le diocèse de Dijon, de la maison natale de Mère Marie-Adèle Garnier, fondatrice de la Congrégation des Bénédictines du Sacré-Coeur de Montmartre, comme lieu de pèlerinage. En 1872, Adèle Garnier, institutrice, lit un article parlant de la construction de la Basilique du Sacré-Coeur de Montmartre à Paris. Elle fonde alors une communauté religieuse dans ce lieu pour vivre une vie centrée sur l´adoration perpétuelle. La première communauté doit ensuite s´exiler en Angleterre suite aux lois de 1901 sur les Congrégations religieuses, puis elle reviendra s´installer en Belgique et en France. A l´occasion du 180ème anniversaire de Mère Marie-Adèle, le retour dans la maison de leur fondatrice est un moment émouvant pour la Congrégation.
  • Mardi 14 août 2018

    Le Oui de l´Église au mariage

    Le Oui de l´Église au mariage
    Mgr Bouchex écrivait en 2010 : « Très souvent l'attitude de l'Église concernant le mariage et la famille est présentée comme un catalogue de « non » : non au divorce, non à la cohabitation, non à l'adultère, non aux couples qui se défont et se refont, non à l'avortement, non à tout ce qui porte atteinte à l'embryon, non à la procréation médicalement assistée, non au clonage, etc. Il est vrai que le devoir de l'Église est de dire tous ces « non ». Mais ces « non » sont l'envers d'un grand « oui » qui est premier ! »
  • Mardi 14 août 2018

    Fake news, post vérité : quel crédit peut-on encore accorder à l'information ?

    Fake news, post vérité : quel crédit peut-on encore accorder à l'information ?
    Fiablilité de l'information, "fake news" (fausses informations) et autre post-vérité : ces termes-là font régulièrement la manchette des journaux et des sites d'information. Ils interrogent sur le défi actuel de transmettre, d'annoncer la vérité ou les vérités, dans un contexte contemporain où les technologies de l'information sont plus pressantes et plus rapides. Les chrétiens, particulièrement soucieux de vérité (ils marchent à la suite du Christ : "Je suis le chemin, la vérité et la vie" ) sont concernés. Réflexions sur le sujet avec Jérôme Chapuis (RTL), François Sionneau (L'Obs) et Gemma Serrano (Bernardins), invités par le Père Matthieu Rougé. Conférence des Rencontres des Ternes du 07/02/18.
  • Lundi 13 août 2018

    Agenda du 13 août 2018

    Agenda du 13 août 2018
  • Vendredi 10 août 2018

    19e dimanche ordinaire B - Intégrale

    19e dimanche ordinaire B - Intégrale
    Marie-Noëlle Thabut lit et commente l'intégralité des lectures du 19e dimanche du temps ordinaire, année B.
  • Jeudi 9 août 2018

    Août Secours Alimentaire : « La faim ne prend pas de vacances »

    Août Secours Alimentaire : « La faim ne prend pas de vacances »
    Pendant l´été, la majorité des centres d´aide alimentaire ferme, laissant les bénéficiaires sans soutien. En région parisienne, plusieurs paroisses et près de 450 bénévoles prennent le relais grâce à l´opération « Août Secours Alimentaire ». Dans le Val-de-Marne, chrétiens et musulmans se sont réunis pour distribuer ensemble plus de 100 000 repas aux plus démunis. Une occasion pour créer, au-delà de la distribution, des temps de partage et de rencontre pour des personnes souvent isolées.
  • Mardi 7 août 2018

    La Fécondité

    La Fécondité
    L'amour conjugal tend naturellement à être fécond. Et c´est une des grandes joies des parents que de mettre au monde des enfants. L´enfant ne vient pas de l´extérieur s´ajouter à l´amour mutuel des époux ; il surgit au coeur même de leur don mutuel ; il en est un fruit et un accomplissement, par lequel les parents participent à l´oeuvre créatrice de Dieu et à la construction de la société humaine. On ne se marie pas parce qu´on s´aime, mais parce qu´on veut faire grandir et perdurer l´amour et prendre les moyens pour cela. On se marie pour toujours mieux apprendre à aimer.
  • Mardi 7 août 2018

    Colloque de l'Académie catholique de France du 16 décembre 2017 (3/3)

    Colloque de l'Académie catholique de France du 16 décembre 2017 (3/3)
    Première partie (M. Bon, B. Roger). L'entreprise. Michel Bon, ancien dirigeant de grandes entreprises, met en lumière les changements radicaux auxquelles elles sont confrontées : glissement de l'industrie vers les services, marchés mondialisés, place du numérique. Il propose, à la lumière de la Doctrine sociale de l'Eglise, des pistes de solutions. L'entreprise est une communauté qui doit valoriser chacun de ses membres ; la mondialisation pose la question de la gouvernance mondiale. Dans sa réponse le Père Baudoin Roger, du Collège des Bernardins, montre comment la tertiarisation transforme le rapport de l'homme et du travail et il précise le lien entre capacité d'innovation et forme de l'entreprise, pour rendre le travail plus créateur. Seconde partie (J-Y Naudet). Conclusions du colloque. Tirant les conclusions de l'ensemble du colloque et des huit thèmes majeurs retenus au cours de celui-ci, le professeur Jean-Yves Naudet (Aix-Marseille Université, président de l'association des économistes catholiques), montre que trois thèmes transversaux émergent de chacune des interventions. Le relativisme, qui fait disparaitre tout fondement éthique, puisque tout se vaut, et qui conduit aux dérives de l'économie comme de la politique. Le numérique, qui bouleverse aussi bien le travail et l'entreprise que les corps intermédiaires. Enfin le court-termisme, qui conduit, dans la vie des familles, comme dans l'économie ou la politique, à privilégier l'immédiateté sur le durable et à sacrifier le long terme et même les générations suivantes. Voilà les défis que doit relever la Doctrine sociale de l'Eglise aujourd'hui.