Emissions

  • Samedi 18 novembre 2017

    Nonciature

    Nonciature
  • Samedi 18 novembre 2017

    Michaël Hirsch

    Michaël Hirsch
    Cette semaine dans V.I.P, Emmanuelle Dancourt qualifie son invité « d´épistolier » car celui-ci s´est fait une spécialité de l´écriture de lettres ! Michaël Hirsch, qui a à peine 30 ans, est à la fois auteur, humoriste, comédien et YouTubeur ! Il joue avec les mots toujours avec brio, dans la tendresse et la bienveillance qui sont ses mots d´ordre et signe chacune de ses missives d´un touchant : « Tendrement, Michaël ». On peut suivre ses correspondances nommées « Lettre ou ne pas Lettre » (avec l´Abbé Pierre, Thomas Pesquet, Fabrice Luchini ou même le bonheur...) sur sa chaîne Youtube mais également sur Europe 1 ou il livre désormais ses chroniques. Celles-ci viennent également de paraître sous forme de recueil aux éditions Plon. Il tourne également avec son one-man show « Pourquoi ? » dans lequel se succèdent de fabuleux personnages qu´il incarne à merveille. Cette émission est l´occasion de rencontrer un jeune homme animé d´une bienveillance sincère et d´une belle profondeur spirituelle. A découvrir d´urgence !
  • Samedi 18 novembre 2017

    Qu'est-ce qu'on va faire au Ciel ?

    Qu'est-ce qu'on va faire au Ciel ?
    Un dessin animé qui met les enseignements de l'Eglise à la portée de tous, à suivre tous les samedis à 20H35 sur KTO. Animation proposée par le père J.M. Schwarz du diocèse de Vaduz (Principauté de Liechtenstein) et l'association KathMedia. Retrouvez tous les épisodes de cette série avec l'application 3MC (3 Minute Catechism) sur Apple ou Androïd.
  • Samedi 18 novembre 2017

    QCM de novembre 2017 (3/4)

    QCM de novembre 2017 (3/4)
    Qui ira en finale, le 25 novembre, pour tenter de remporter un séjour à l´Hôtellerie du Windeck-Ottrott, dans le Bas-Rhin? Dans cet épisode du QCM, Yves, Placide et Emmanuel sont les challengers qui tentent leur chance afin de décrocher leur place en finale.
  • Vendredi 17 novembre 2017

    Père Pierre Aguila. Prêtre missionnaire et fougueux

    Père Pierre Aguila. Prêtre missionnaire et fougueux
    "Passionnément, un prêtre heureux raconte" : le Père Pierre Aguila partage dans son livre ce qu'il a découvert lors de ses 31 années de vie de prêtre missionnaire et fougueux serviteur du Christ. Curé de la paroisse Saint-Roch à Fréjus-plage, le Père Aguila a fondé la Fraternité missionnaire Jean-Paul II qui accueille des candidats au sacerdoce qui désirent devenir des « ministres de l´Évangile dont la vie rayonne de ferveur, qui ont les premiers reçu en eux la joie du Christ, et qui acceptent de jouer leur vie pour que le Royaume soit annoncé et l´Eglise implantée au coeur du monde. » (Paul VI, Evangelii Nuntiandi, 80). Ce soir, il vient partager en plateau ce feu qui l'anime.
  • Vendredi 17 novembre 2017

    Cathobuzz du 17 novembre 2017

    Cathobuzz du 17 novembre 2017
  • Vendredi 17 novembre 2017

    A la découverte de l´Eglise catholique du Myanmar

    A la découverte de l´Eglise catholique du Myanmar
    En 2011, les changements politiques inattendus survenus en Birmanie étaient porteurs d´espoirs, mais le chemin vers plus de démocratie est chaotique. Le pays reste enlisé dans des conflits entre le pouvoir central et des minorités ethniques. A la veille de la visite du pape François au Myanmar, le magazine Hors les Murs part à la rencontre des catholiques, qui représentent environ 1% de la population (51 millions d´habitants). L´Eglise est apparue il y a 500 ans dans ce pays d´Asie du Sud-Est, avec l´arrivée des missionnaires Portugais. Au 17ème siècle, des prêtres des Missions Etrangères de Paris arrivent dans ce pays dont ils contribuent à l´évangélisation, jusque dans les régions les plus reculées. Mais des décennies de dictature militaire freinent cet essor (les missionnaires ont dû quitter le pays, les écoles ont été nationalisées). Aujourd´hui, l´Eglise est à nouveau un peu plus libre : elle réinvestit dans l´éducation, enjeu majeur pour l´avenir du pays. Nous découvrirons une école ouverte depuis peu. Le gouvernement accorde aussi plus d´importance à l´Eglise : des relations diplomatiques entre l´Etat et le Saint-Siège ont été établies en mai. Les chrétiens osent désormais défendre les minorités victimes de conflits. L´Eglise, à travers Caritas, est mobilisée auprès de milliers de déplacés chrétiens dans l´Etat Kachin. Nous irons à leur rencontre. Nous verrons aussi qui sont les jeunes catholiques aujourd´hui et comment ils vivent leur foi dans une société façonnée par le bouddhisme. Le cardinal Charles Maung Bo, archevêque de Rangoun, nous parlera des joies et des défis de l´Eglise de son pays.
  • Vendredi 17 novembre 2017

    Agenda du 17 novembre 2017

    Agenda du 17 novembre 2017
  • Vendredi 17 novembre 2017

    33e dimanche ordinaire A - Intégrale

    33e dimanche ordinaire A - Intégrale
    Marie-Noëlle Thabut lit et commente l'intégralité des lectures du 33e dimanche du temps ordinaire, année A.
  • Vendredi 17 novembre 2017

    Maël de Calan

    Maël de Calan
    Maël de Calan, candidat à la présidence des Républicains, est l´invité de « Face aux chrétiens » jeudi 16 novembre 2017. Favorable au principe de la primaire, Maël de Calan estime que ce serait « une erreur mortelle » de faire du futur président de LR le candidat à la présidentielle. A ses yeux, une primaire permet d´associer la droite et le centre pour avoir la certitude d´avoir un candidat au second tour. Favorable à une « réécriture partielle de la loi Taubira pour aller dans le sens de l´adoption simple », Maël de Calan se dit opposé à la PMA. Se disant « conservateur modéré alliant prudence et optimisme » , il estime qu´ « un enfant a besoin d´un père et d´une mère » et que « la main du législateur doit trembler lorsqu´on touche un fondement anthropologique de l´humanité. » Rappelant que son concurrent Laurent Wauquiez a changé d´avis à plusieurs reprises sur l´Europe, Maël de Calan a fustigé la présence au Parlement européen de personnalités anciennes de la droite telles que Rachida Dati, Michelle Alliot-Marie, Nadine Morano : « On sape délibérément les conditions de notre influence ». Il confirme l´impératif européen qui figure dans la Charte des valeurs des Républicains.