temoignage

Père Serge Solignac : La Parole de Dieu fait ce qu'elle dit

Annoncer l’Evangile en 2016 avec les mêmes outils qu’au Moyen-âge et des « mistères » comme celui de la Passion de Jésus ? C’est possible et Les Baladins de l’Evangile proposent ce genre de représentations religieuses à l’année à travers toute la France. Ce soir, dans Un coeur qui écoute, le Père Serge Solignac vient parler de cette œuvre mais aussi de son propre parcours de foi. Celui qui l’a vu, dès l'âge de 4 ans, se sentir appelé à devenir prêtre mais ne le devenir que cinquante ans plus tard. Un homme qui a vécu sur les routes pendant quinze ans pour accompagner ces différentes tournées dont le but est de faire jouer les jeunes qui habitent dans les paroisses où les Baladins s’arrêtent et leur annoncer le Christ.

Olivier Bourdeaut et Joseph Arakel

Littérature et art religieux composent cette soirée de VIP en compagnie d’Emmanuelle Dancourt et de son canapé rouge. Littérature avec Olivier Bourdeaut : son roman En attendant Bojangles est déjà « un phénomène d’édition » selon la formule consacrée. Pourtant, il y a quelques temps encore, il se voyait comme un « looser magnifique ». Vivant à droite, à gauche, sans adresse fixe, il a enchaîné les petits boulots et les refus des maisons d'éditions à qui il adressait ses manuscrits.

Natacha Régnier et Soeur Agathe

​Actrice d’origine belge vivant à Paris, Natacha Régnier s'est fait remarquer dès le début de sa carrière pour sa prestation dans le film "La Vie rêvée des anges" d’Erick Zonca. Elle a par ailleurs obtenu le prix d'interprétation féminine pour ce rôle au festival de Cannes en 1998. L'actrice à la chevelure belle et blonde, et des yeux d'un bleu intense. Elle se montre peu dans les médias mais a tourné dans une trentaine de films et dans des séries télévisées à succès comme "Falco". À l'occasion de la sortie du Fils de Joseph d'Eugène Green, dans lequel elle interprète le rôle de Marie, elle se dévoile sur le canapé rouge de V.I.P.

Isabelle Carré et Fred Caramia

Les salles obscures sont à l’honneur ce samedi soir sur KTO, celles du cinéma avec la présence d’Isabelle Carré et celles des concerts avec Fred Caramia, chanteur et fondateur du groupe UNI'T. Sur le plateau, Emmanuelle Dancourt, amatrice du 7e et du 4e art, dirige avec soin ces deux invités. Les agapes de Pâques à peine digérées, certains gardent en tête le jeu d’Isabelle Carré en créatrice de chocolats dans Les Emotifs anonymes. Mais ce sont surtout deux Molière, en 1999 et en 2004, puis un César de la meilleure actrice en 2003 pour son rôle dans "Se souvenir des belles choses", où elle interprétait une jeune femme atteinte de la maladie d'Alzheimer, qui a vu la profession la récompenser pour son engagement total et singulier dans chacun des films où elle joue.

Le cardinal Cottier, grand serviteur de l’Eglise

​Proche collaborateur de Jean-Paul II et du cardinal Ratzinger, futur Benoît XVI, ce grand serviteur de l’Eglise était apprécié tout autant pour sa pensée brillante que pour sa simplicité. Ce jeudi 31 mars, dans l’Octave de Pâques, le cardinal Suisse Georges-Marie Cottier a été rappelé à Dieu à l’âge de 93 ans. Retrouvez sur KTO ce vendredi 1er avril à 20h40 le Grand Entretien Georges Cottier, théologien de Jean-Paul II, en direct uniquement. Philosophe, théologien de la Maison pontificale de 1989 à 2005, ce dominicain fut longtemps membre de la Commission Théologique internationale. Il fut témoin et acteur de plus d’un demi-siècle de débats entre l’Eglise et le monde.

Quand Alain Decaux racontait saint Paul...

« J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi ». Alain Decaux affectionnait ces mots de saint Paul. Il en a fait la conclusion de sa conférence de Carême donnée en la Cathédrale Notre-Dame de Paris le dimanche 1er mars 2009, dans le cadre de l'Année Saint-Paul. Ce dimanche de Pâques 2016, l'historien et académicien, écrivain, homme de théâtre et de cinéma, a rejoint la demeure du Père à l'âge de 90 ans. Reconnu d'abord pour avoir suscité l'intérêt des Français pour l'Histoire, Alain Decaux est entré à l'Académie Française le 13 mars 1980. Cette passion pour l'Histoire l'a saisi au point de vouloir en faire son métier.

Brigitte Dubois, visiteuse de prison

De quelle trempe doit-on être fait pour devenir visiteur de prison ? Faut-il y être déjà passé soi-même où avoir de la famille qui s’y trouve ? Sinon comment entrer dans cet univers où les murs suintent la violence, la tristesse, la solitude, la surpopulation, l’ennui, la peur. Et pour le visiteur, comment supporter le clic clac des serrures se refermant à mesure que l’on s’avance vers l’inconnu qui a demandé à vous voir ? Sur le plateau d’Un coeur qui écoute, Brigitte Dubois a pris place pour témoigner de son expérience de visiteuse d'Etat en prison dans la région de Lille et de l’impact sur sa vie de foi.

Jean-Baptiste Hibon : La force du handicap

« Au-delà des préjugés : changer de regard sur le handicap » ou encore « Le handicap : générateur d’innovations » : voici le genre d’interventions que donne Jean-Baptiste Hibon, psychosociologue et conférencier de renom. Depuis plusieurs années, ce lyonnais forme et accompagne dans de grands groupes, aussi bien les acteurs du monde médico-social, que des dirigeants d'entreprise ou managers de ressources humaines. . Il a aussi lancé Le Réseau Humain, une jeune société lyonnaise qui s’efforce de créer du lien entre les différents acteurs du monde du handicap et de la dépendance. Il est percutant et il est écouté car il sait de quoi il parle : depuis un accident survenu à sa naissance, il souffre d'une forte infirmité motrice cérébrale.