temoignage

Roland Giraud : espérer contre toute espérance

On l’a vu dans « Trois hommes et un couffin » et « Bonté divine ». Roland Giraud, qui a joué dans plus de 60 pièces de théâtre, est un des comédiens les plus populaires. Mais loin des projecteurs et des feux de la rampe devine-t-on son parcours de foi ?

Vincent Phetsomphou : du randonneur au pèlerin

Le chemin de Compostelle a été pour lui le chemin de la rencontre : une rencontre intime avec Dieu qui l’a décidé à demander le baptême afin de devenir chrétien. Après deux années de catéchuménat, Vincent Phetsomphou a pu répondre à cet appel profond en recevant ce sacrement dans la nuit de Pâques 2016. Ce soir, sur le plateau d’Un cœur qui écoute, il vient, avec sobriété et vérité, raconter ce parcours qui l’a mené au Christ.

Le scoutisme, l'allié des parents : vivre l'engagement

Parce que les grands mouvements scouts font de l’engagement des jeunes une véritable expérience de vie, ils sont aussi une aide précieuse à l’éducation des parents. Vie dans la nature, service de l’autre, engagement, autonomie sont des enjeux essentiels à leur progression dans la vie et dans la société. Cette série sur le scoutisme vous donnera quelques clefs. Cette semaine, retrouvez l'épisode 2 de cette série sur le scoutisme, qui aborde le thème de l'engagement. La promesse est l'un des moments forts dans la vie du scout. Elle constitue un engagement personnel à respecter la loi scoute toute sa vie.

Le Tour de Bernard Thévenet et les tours du père Daniel Federspiel

@LeTour Une émission VIP sur @KTOTV ce samedi à partir de 20h40 La 103e édition du Tour de France débute ce 2 juillet jusqu’au 24 juillet 2016. A sa manière, KTO s’inscrit dans cette actualité cycliste puisqu’elle reçoit Bernard Thévenet dans l’émission VIP diffusée ce soir à 20h40. Le vainqueur du Tour de France 1975, le « Tombeur du Cannibale » Eddy Merckx, fait étape sur le plateau de KTO et raconte comment, plutôt que de reprendre l'exploitation familiale en Saône-et-Loire, il a préféré enfourcher un vélo. Après s'être reconverti comme directeur sportif d'équipes professionnelles, il est devenu également commentateur du Tour durant de nombreuses années, soucieux de transmettre sa passion.

Alix de Saint-André et David Ratte : L’aventure intérieure

Perdre la tête pour avoir voulu arrêter de fumer ? La journaliste et écrivain Alix de Saint-André en a fait l’amère expérience et le raconte dans « L’angoisse de la page folle », un livre sorti en avril dernier (Gallimard). Elle y raconte son effrayante aventure intérieure causée par la prise d’un médicament aux effets secondaires dévastateurs. Un médicament présumé délivrer de nombreuses addictions, notamment celle du tabac, qui l'a amené à vivre une véritable psychose. La catho de service impertinente sur Canal +, journaliste du Figaro, grand reporter de magazines féminins, a pérégriné à Compostelle par trois fois. Elle s’arrête ce soir sur le plateau de KTO. Et nous retrouverons également David Ratte, le dessinateur de BD.

Michel Chevalet et Bénédicte Mayer : dialogue avec foi et raison

Aujourd’hui journaliste scientifique sur LCI, Michel Chevalet est surtout connu des téléspectateurs français pour ses interventions, maquettes en mains et « Com-ment ça mar-che ? » aux lèvres, sur TF1 comme vulgarisateur scientifique. Ils savent moins qu’il fut à ses débuts professeur de mathématiques à Nogent-sur-Marne, écrivant des articles dans Sciences & Avenir puis à La croix où, dès 1968, il travailla dix ans durant comme rédacteur scientifique.

Florence de Baudus : Grand-mère adoratrice

Ecrire ? Depuis des années, l’historienne Florence de Baudus l’a fait - et avec succès - au travers d’essais, de romans, du théâtre et d’ouvrages historiques bien sûr. Mais, écrire sur Les voies de l'adoration (Salvator), c’était une première et, confie-t-elle, cela s’est réalisé grâce aux « conseils d’un prêtre ami » et d’ « un éditeur bienveillant ». Bien qu'ayant toujours eu la foi, Florence de Baudus a retrouvé la profondeur de celle-ci en découvrant l'adoration eucharistique dont elle dit qu'elle lui permet d'illuminer toutes les choses de son existence et de se tourner vers les autres pour les aimer. En devenant grand-mère, son rapport à la spiritualité et son souci de la transmission de la foi ont continué à évoluer. Restée très proche des religieuses de l'Assomption, chez qui elle a étudié enfant, la parisienne a créé sur leurs conseils un groupe de grands-mères adoratrices qui se réunit régulièrement pour prier et qui se donne rendez-vous à Lourdes chaque année.

Michel Simonet : la joie d’un balayeur de rue

Un vent frais et pur venu des montagnes suisses circule ce soir sur le plateau d’Un Coeur qui écoute. Un zéphyr qui a transporté Michel Simonet, venu spécialement de Fribourg. Un drôle de bonhomme, sorte de Petit prince évoluant, balai à la main, tenue orange fluo sur le dos et sourire aux lèvres, dans les rues de sa cité. Un père de famille de huit enfants qui a préféré délibérément l’extérieur à l’intérieur, l’in vivo à l’in vitro, la rue au bureau. Le voilà donc, depuis des dizaines d’années, à déambuler presque chaque jour de chaque saison dans les rues à manier le balai, observer la société par ses poubelles, être un lien social, prier, chanter…

Hervé Bourges et Frédéric Dupont

Notez bien sur vos tablettes : Vigile de la Pentecôte suivie de la messe et de la confirmation d’adultes à Notre-Dame de Paris oblige, l’horaire de diffusion de VIP est exceptionnellement avancé à 20h ! Pour cette édition, Emmanuelle Dancourt reçoit Hervé Bourges. Peu le savent mais l’ancien président du CSA et ancien président de France télévision, il a démarré sa carrière en 1956 en tant que journaliste à Témoignage Chrétien.

Père Bruno-Marie Duffé

S’il fallait résumer l’invité du jour du magazine Un coeur qui écoute, le Père Bruno-Marie Duffé, ce serait : Ubuntu. Pas de lien avec le logiciel libre éponyme mais avec le concept sub-saharien qui a inspiré la politique de réconciliation nationale du sud-africain Nelson Mandela. « Quelqu'un d'ubuntu est ouvert et disponible pour les autres » car il a conscience « d'appartenir à quelque chose de plus grand », explique le Père Duffé en citant l'archevêque anglican, Desmond Tutu, auteur d' « Une théologie ubuntu de la réconciliation ». Auteur qu’il a traduit en français. Depuis l’été 2015, le Père Duffé est le nouvel aumônier du CCFD-Terre Solidaire, mandaté par la Conférence des évêques de France (CEF). Ce soir, il parle de cette nouvelle responsabilité tout en l’émaillant de passages sur ses origines, ses études, son parcours et son souci de comprendre l'humanité.