Histoire de l'Eglise

Qu'est-ce qu'un évêque ?

Constatant la complexité de la vie de l’Eglise, son organisation, sa hiérarchie et le rôle des laïcs, la Foi prise au Mot propose de débuter une série d’enseignement théologique sur les différents acteurs de la vie de l’Eglise. C’est l’occasion de faire le point sur le rôle de chacun et peut-être de débusquer les idées fausses et autres stéréotypes. Cette semaine nous évoquons la figure de l’évêque. Qu’est-ce qu’un évêque ? Quelle est sa mission ? A-t-il, comme on dit, tous les pouvoirs ? Et surtout pour en faire quoi ?

Les 200 ans des marianistes

Le 2 octobre 1817 naissait la congrégation des Marianistes, si précieuse aujourd’hui encore pour éduquer nos jeunes et transmettre la foi. La vie du fondateur, le père Guillaume Joseph Chaminade, est un roman d’aventure ! Armand Isnard nous la raconte ce soir dans un documentaire inédit coproduit par KTO et Cat Production. Ce film nous conduit sur les pas du père Chaminade, depuis Périgueux, où il naquit le 8 avril 1761, jusqu'à Bordeaux où, le 22 janvier 1850, il rendit son âme à Dieu, respirant en Marie jusqu'à son dernier souffle.

Il y a 10 ans, le cardinal Jean-Marie Lustiger

Il y a 10 ans disparaissait le cardinal Jean-Marie Lustiger, archevêque de Paris, figure majeure de l’épiscopat français – et fondateur de votre chaine de télévision catholique. Sa voix faisait référence dans le champ médiatique et social, ses intuitions pastorales et ses actions audacieuses bousculaient, et provoquent encore la réflexion. Quel était le cœur de sa pensée ? Quelle est sa fécondité ?

Quoi de neuf sur Qumrân ?

Pour Régis Burnet et ses invités, la Mer Morte n’évoque pas d’abord les vacances, mais une des plus importantes découvertes du XXe siècle.

Les hérésies

Cette semaine, La Foi prise au Mot fait écho à plusieurs déclarations du Pape François exhortant à se défier de certaines hérésies. Voilà une affirmation bien traditionnelle pour un pape que beaucoup jugent très moderne. Et cela nous rend sensibles à ce que l´arianisme, le pélagianisme ou le gnosticisme peuvent avoir de très actuel.

Prêtres sous la Terreur

En 1792, après que l'Assemblée constituante a adopté la Constitution civile du Clergé, les premières déportations de prêtres et religieux commencent. Privés de nourriture et d'hygiène élémentaire, ils sont emprisonnés et torturés, mais ils le vivent dans l’acceptation, par fidélité au Christ et à l’Eglise. C'est ce drame que le réalisateur Jean-Baptiste Martin a souhaité rappeler.

L'affaire Galilée dans La Foi prise au Mot

La Foi prise au Mot, en partenariat avec la revue Codex, revient ce dimanche sur l'affaire Galilée : que retenir de cet épisode ? Est-il historiquement juste d’en faire l’illustration parfaite de l’obscurantisme de l’Eglise ? Galilée est-il ce héros de la science écrasé par cet obscurantisme ?

Lire les premiers écrits chrétiens aujourd'hui

Comment lire, interpréter et transmettre des écrits datant du Ier ou IIe siècle aujourd'hui ? Comment s'assemblent-ils avec les textes ultérieurs ? Comment s'articulent-ils avec les textes de la Bible ? Quelle est leur importance tant au niveau historique que théologique ? Enfin, comment les enseigner et comment peuvent-ils aider le croyant aujourd'hui à approfondir sa foi ? Ces premiers siècles après Jésus-Christ sont par excellence ceux de l'autodéfinition du christianisme, le temps de la séparation plus ou moins marquée et rapide d'avec le judaïsme. Année après année se constituent les usages liturgiques, les règles communautaires, un canon des Ecritures, des doctrines… Un ensemble qui formera le dogme de l'Eglise catholique. Durant ce siècle, récits, traités, homélies, poèmes, discours judiciaires et autres textes sont soigneusement consignés. A l’instar des livres de la Bible, tous ces écrits ont profondément influencé notre monde, façonné la morale et l'éthique. Ils ont aussi aidé des millions de personnes à cheminer dans la connaissance du Christ.

Les Cathares : mythe ou réalité ?

C’est bien connu : une religion chrétienne différente du catholicisme, le catharisme, s’est développée au XIIe siècle dans le sud de la France. Une nouvelle croyance très critique vis-à-vis du catholicisme que le pape Innocent III va contrer en lançant la fameuse croisade contre les Albigeois. Les tribunaux de l’Inquisition vont ensuite achever le travail, multipliant les bûchers pour les éradiquer. Aujourd’hui, il ne reste que très peu de vestiges de cette histoire sanglante. Et très peu de documents écrits aussi. D’où les questions : ont-ils vraiment existé ? Ne sont-ils pas une création idéologique du XIIe que les commentateurs des temps passés ont eu tendance à prendre au pied de la lettre ? Depuis quelques années en effet, les historiens ne croient plus à ce récit qui ne repose pas sur les documents historiques. Bien plus, ils commencent à remettre en doute l’existence même des Cathares comme communauté structurée, une sorte de contre-Église. Alors où est la vérité ?

Les Dominicains et la transmission du message religieux

Comment, au fil des siècles, l’élan missionnaire initial donné par saint Dominique a-t-il été mis en œuvre et réinventé par les Frères et Sœurs de l’ordre prêcheur dans le monde qui les entourait ? Ce soir, à 20h40, l’historien Tangi Cavalin (EHESS/CEMS) décrit de manière inédite l'itinéraire des Dominicains des provinces françaises hors des frontières nationales entre 1850 et 1914. Un mouvement qui s’inscrit dans la continuité du projet lacordairien de restauration dominicaine. Une conférence suivie de celle d'Anaël Honigmann (doctorante EPHE-GSRL) qui porte sur la figure du Frère Jean de Menasce (1902-1973), dominicain d'origine égyptienne. Orientaliste et théologien, il joua un rôle majeur dans l'évolution des relations entre juifs et chrétiens.