Christian Bobin, poète, documentaire, KTODans ce documentaire diffusé à 20h40, le réalisateur Claude Clorennec a voulu rendre hommage à l´extrême délicatesse de l´écrivain Christian Bobin.

Christian Bobin écrit pour cette "majorité taciturne qui mange sa vie en silence". 

Fils d´un père dessinateur à l´usine Schneider du Creusot et d´une mère calqueuse, son œuvre puise dans les souvenirs de son enfance, marquée par la solitude et l´atmosphère des hauts fourneaux. Les bruits des vélos des ouvriers à la sortie de l´usine, le rythme des marteaux pilons, nourrissent l´imaginaire du poète, qui porte sur le travail un regard distancié. « Ivrognes de l´efficacité », les hommes justifient leur existence par le travail et demeurent prisonniers des apparences, niant leur pudeur, leur sensibilité. Christian Bobin écrit pour cette « majorité taciturne qui mange sa vie en silence, qui traverse sa vie sur la pointe des pieds ».

Documentaire, Christian Bobin, la grande vie, diffusé à 20h40 et à revoir ensuite ici.

 

Académie Catholique de France
Père Vénard : Eucharistie et poésie