KTO, Armand Francklin, Haïti, Lac collinaires Non, la misère n'est pas une fatalité. Non, la misère n'a pas été voulue par Dieu pour ses enfants haïtiens. Fort de sa Foi en Christ et de son engagement dans l'Église à l'âge de 17 ans, le Frère Francklin a fondé une congrégation de Petits Frères de l'Incarnation et cofondé celle des Petites Sœurs de l'Incarnation.

Cet admirateur de Charles de Foucault élevé par des militaires refuse l'assistanat mais veut aider les agriculteurs, « les laissés pour compte » de son pays, à se réapproprier leur outil de travail et les jeunes à avoir un esprit d'entrepreneur. Lui-même a fait creuser plus d'une centaine de lacs collinaires qui permettent d'irriguer  durant la saison sèche après six mois de pluies. Un acteur majeur de la vie d'Haïti dont le dynamisme repose uniquement sur sa confiance en Dieu…

Les autres épisodes d’Un Cœur qui écoute