Sous les voûtes de Notre-Dame, raisonne la voix du philosophe Fabrice Hadjadj. Dans la chaire autrefois occupée par Lacordaire et devant un parterre composé entre autres de fidèles et de prélats au premier rang desquels le nouvel archevêque de Paris Mgr Michel Aupetit, l’écrivain abordera la figure du charpentier. Pourquoi le Christ a-t-il eu pour père un charpentier ? Quelle est la place du travail dans l’annonce de la Bonne Nouvelle ? Pourquoi au-delà des spéculations intellectuelles de toutes sortes, Dieu s’est-il manifesté à travers les occupations très concrètes de nos existences ?

Sur le thème « Culture et évangélisation – la culture, un défi pour l’évangélisation », les précédentes conférences ont porté sur l’intelligence artificielle et le rapport à la création. Pendant trois quart d’heures Fabrice Hadjadj nous emmène agréablement par les détours de sa pensée subtile teintée d’un humour un peu « cabotin ». Le carême ne rime pas nécessairement avec ennui.

Conférences de Carême