Les touristes qui font la planche dans l’eau riche en sel, les rivages ensoleillés près d’Eilat…  Pour Régis Burnet et ses invités, la Mer Morte n’évoque pas d’abord les vacances, mais une des plus importantes découvertes du XXe siècle. En 1947, Mohammed, dit « le loup », découvre sept rouleaux de cuir écrits en hébreu dans une grotte de Qumrân, au bord de cette mer Morte. C’est le début d’une incroyable série de trouvailles. Jusqu’à 1956, bédouins et archéologues vont mettre au jour onze grottes, des dizaines de récipients enfermant des rouleaux, dont des livres de la Bible - parfois intacts - et des milliers de fragments vieux de plus de 2000 ans. Ces morceaux de puzzle sont patiemment sauvegardés, assemblés, décryptés ; ils continuent aujourd’hui de nourrir de nouvelles thèses et hypothèses !

Le 23 avril dernier, La Foi prise au Mot nous proposait une mise à jour de nos connaissances sur Qumrân. Que contiennent ces fameux manuscrits ? Leur exhumation modifie-t-elle nos lectures de l´Ancien Testament comme du Nouveau Testament ? Et que dit-on aujourd’hui des fameux Esséniens ?

Régis Burnet a invité Jean-Baptiste Humbert, archéologue, directeur du laboratoire d'archéologie de l'École biblique et archéologique française de Jérusalem, et David Hamidovic, historien, spécialiste notamment des manuscrits de la mer Morte.

En partenariat avec la revue Le Monde de la Bible, à revoir sur KTO le 9/07/2017