Pourquoi Baptiser ?Pourquoi baptiser un jeune enfant ? Ne faut-il pas plutôt le laisser grandir, pour qu'il puisse choisir plus tard en toute liberté, et surtout, en pleine conscience ? C'est prendre la chose à l'envers : le baptème est la naissance à la vie de la grâce et au salut offert gratuitement ! Dès lors, comment le refuser ? Mgr Jean-Marie Le Vert revient dans la série les Sacrements, diffusé aujourd'hui à 22h10, sur les racines de ce rite initiatique. « En vérité, en vérité, à moins de naître d'eau et d'Esprit, nul ne peut entrer dans le Royaume de Dieu » (Jn3, 5). Comment comprendre ce baptême dont parle Jésus ?

Loin de marquer simplement son adoption par une communauté religieuse, le baptême, pratique d'immersion, est la condition du Salut réalisé par le Christ. « Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême dans la mort, afin que, comme le Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père nous vivions nous aussi dans une vie nouvelle » (Rm 6, 4) explique saint Paul aux Romains. De l’Ancien Testament au commandement de Jésus ressuscité « Allez, baptisez toutes les nations » (Mt 28,19), le baptême s’inscrit dans la prolongation de cet appel amoureux à la vie que Dieu adresse à l'homme.

Que veut dire baptiser ? Les Sacrement, diffusé à 22h10 et à revoir ensuite ici