Chrétiens d'Orient dans l'épreuve, guerre, Sans Langue de BuisLes Chrétiens d'Orient demeurent dans l'épreuve. La défaite de Daesh en Irak et en Syrie ne signifie pas pour autant le retour de la paix. Les canons des fusils fument encore que le Kurdistan irakien revendique déjà son indépendance. En octobre dernier, une large bande de territoire longue de 1000 km, la ville de Kirkouk, surnommée la « Jérusalem kurde », et sa province riche en pétrole, ont été reprises sans coup férir par l’armée irakienne. Elles font désormais partie des « zones disputées ».

Quels choix se présentent aux chrétiens de cette région du monde livrée à cette guerre mondiale "en morceaux" que dénonce le pape ? Rester ou partir ? Ont-ils des chances de se faire entendre ? Comment leur foi peut aider à la réconciliation des peuples au milieu desquels ils vivent ?

Vivre en paix sur leur terre

De passage en France, l’archevêque chaldéen de Kirkouk, Mgr Yousif Thomas Mirkis, vient sur le plateau de KTO dans l’émission Sans Langue de Buis, diffusée aujourd'hui à 20h40, pour rendre comptes des dernières nouvelles, des craintes et espérances de ces milliers de chrétiens qui résistent face aux tensions religieuses encore présentes, pour vivre en paix sur leur terre.

Les Chrétiens d'Orient dans l'épreuve, Sans Langue de Buis, diffusé à 20h40, à revoir ensuite ici

Réagissez sur les réseaux sociaux avec #SLBuis