Ce mois-ci, l’Esprit des Lettres convie Véronique Olmi qui publie Bakhita aux éditions Albin Michel. Cet ouvrage en course pour les prix littéraires de cette rentrée fait écho au film Bakhita diffusé sur KTO en septembre. Il retrace la formidable épopée de cette petite esclave soudanaise qui eût toujours l’intuition de Dieu avant de le rencontrer et de rentrer chez les sœurs de la charité en Italie. Le grand béguinage dans le Paris austère de Philippe Le Bel est le décor du roman historique La nuit des béguines d’Aline Kiner. Ces femmes libres, affranchies des liens du mariage et des vœux religieux, nous rappellent que notre époque aussi peut-être menacée par « le retour de l’obscurantisme ». La philosophe et rédactrice en chef adjointe de la revue Etudes, Nathalie Sarthou-Lajus nous interpelle dans Le Geste de transmettre (chez Bayard) : et si réussir sa vie, c’était aussi savoir transmettre ?

De Bakhita aux béguines en passant par l’humble mère de famille, l’émission proposée en partenariat avec la Procure et le Jour du Seigneur, donne, cette semaine, une place de choix aux héroïnes féminines.

L’Esprit des Lettres, Magazine Littéraire, à voir à 20h40 et à revoir ensuite ici