Dans le contexte tragique de bouleversements que connaît le monde arabe, quel est l'état du dialogue islamo-chrétien ? Quelle responsabilité des chrétiens et des musulmans dans la construction d’un avenir commun au Moyen-Orient ?

Telles ont été les questions abordées lors d’une table ronde organisée par l’Œuvre d’Orient, à Paris, le 12 décembre dernier.

Le débat a été animé par Jean-Christophe Ploquin, rédacteur en chef du journal La Croix, qui avait invité le Père Fadi Daou, prêtre maronite, professeur de théologie politique, Président directeur de la Fondation Adyan ; Nayla Tabbara, Professeur en sciences des religions et sciences islamiques, Directrice de l’Institut de la citoyenneté et de gestion de la diversité de la Fondation Adyan ; et Antoine Fleyfel, maître de conférences à l'Université Catholique de Lille.

La fondation libanaise Adyan, créée en 2006 par des membres de confessions chrétiennes et musulmanes, œuvre pour la compréhension et la valorisation de la diversité religieuse dans ses dimensions théoriques et pratiques, et pour la promotion du vivre-ensemble et de la gestion de la diversité entre les individus et les communautés, aux niveaux sociaux, politiques, éducatifs et spirituels au Liban et au .

Hors-Série à voir sur KTO ce mardi 10 octobre à 20h40, et à revoir ensuite sur cette page.