Le chemin de Compostelle a été pour lui le chemin de la rencontre : une rencontre intime avec Dieu qui l’a décidé à demander le baptême afin de devenir chrétien. Après deux années de catéchuménat, Vincent Phetsomphou a pu répondre à cet appel profond en recevant ce sacrement dans la nuit de Pâques 2016. Ce soir, sur le plateau d’Un coeur qui écoute, il vient, avec sobriété et vérité, raconter ce parcours qui l’a mené au Christ.

Un parcours qui l’a vu naître au Laos, sous le nom de Kem, dans une famille bouddhiste. Un pays qu’il dut quitter alors qu'il n'était encore qu'un bébé : son père fut en effet contraint de partir pour raisons politiques et finit par trouver asile en France avec femme et enfants. Ce couple eut tout à reconstruire en France mais transmit à ses enfants deux principes : le courage accompagné du goût pour le travail, et le bouddhisme.

Le jeune Kem fut ainsi poussé à réussir sur le plan professionnel et embrassa bientôt une brillante carrière de directeur commercial. Cependant, il finit par se rendre compte que sa vie lui paraissait vide... Il décida alors de s'engager sur le chemin de Compostelle en simple randonneur.

Un Coeur qui écoute diffusé ce lundi 11 juillet 2016 à 22h sur KTO. A revoir ensuite sur cette page.